Le Blog de Sylvaine Delacourte.

Menu & Recherche

Parfums d’histoire (XVIIème au XXème siècle)

Le XVIIème siècle connait une utilisation excessive du parfum destiné à pallier le manque d’hygiène. A la cour, ils utilisent de la poudre avec excès, certaines sont parfumées au jasmin ou à la mousse de chêne. Tout est parfumé, perruques, mouchoirs, dentelles, gants, mouchoirs, tentures.

Renaissance : Catherine de Médicis lance la mode du parfum à Paris. Elle contribue également à l’essor de la ville de Grasse qui devient « capitale mondiale du parfum ». Le procédé de distillation s’améliore. Grasse se spécialise dans la production des gants parfumés. Dans cette région, la culture de plantes est florissante. La ville tisse des liens commerciaux avec Gênes et avec l’Espagne. Avec l’invention de l’imprimerie, de nombreux ouvrages livrent des recettes d’eaux florales et autres parfums d’ambiance, parfums secs pour pommanders et ceintures.

Le XVIIIème siècle se tourne, par réaction, vers les senteurs douces. Les senteurs deviennent un signe extérieur de richesse, d’élégance, de distinction sociale. A la fin de ce siècle, la cour de LOUIS XV est qualifiée de « cour parfumée ». La technique d’enfleurage à froid s’améliore. Les femmes raffolent des boîtes faites à partir des peaux de bergamote (orangettes), gants parfumés et vêtements parfumés. Marie-Antoinette va également contribuer à l’essor du parfum, en relançant la mode des notes fraîches et champêtres. La révolution porte un coup funeste à la parfumerie.

Le XIXème siècle est marqué par le romantisme. On trouve des fragrances légères, florales et douces, souvent présentées dans des flacons en verre soufflé. Dans le savoir-vivre, le mouchoir parfumé joue un rôle majeur.

En opposition, le Second Empire va s’éprendre de senteurs de plus en plus capiteuses, rendues possible par la découverte de la chimie de synthèse.

A la fin de ce siècle, de grands noms s’imposent : HOUBIGANT 1775, LUBIN 1798, ROGER GALLET 1806, PIVERT 1813, GUERLAIN 1828, PINAUD 1830, BOURJOIS 1863, COTY 1904.

Tags d'article
Sylvaine Delacourte

Nez, parfumeur, passionnée par Guerlain.

Articles liés

Parfums d’été ! premier jour d’automne

Déjà l’automne , adieu l’été ! pour prolonger les beaux…

REPONSES AU QUIZZ

tCULTURE 1Q : En quelle année fut créé le première parfum…

Quizz

Pour s’amuser , pour s’enrichir , je vous propose un…

2 Discussion to this post

  1. Rinaldo dit :

    merci pour vos informations. J’ai pour projet depuis des années de recréer les parfums d’antan. Ceux de nos Rois et Rennes.
    Je ne sais où trouver une bibliographie précise des matières premières de ce parfums mythiques, je dois rencontrer sous 6 mois des « nez » afin de recréer précisément l’un des parfums de Marie-Antoinette, par exmple. Auriez-vous des informations pour moi ?
    Merci
    Mon numéro 06 16 11 32 37 Mme Rinaldo

    • Sylvaine dit :

      chere madame , je vous appelerai de mon bureau , mais je voulais vous dire que je crois que Francis KURDJAN a déja créé un parfum  » marie antoinette » , regardez sur internet , nous en reparlerons a bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tapez votre mot-clé de recherche, et tapez sur Entrer pour rechercher