Le Blog de Sylvaine Delacourte.

Menu & Recherche

Nouveau Parfum Terracotta et sa tubéreuse

Un nouveau parfum Terracotta vient de naitre , parfum solaire composée de fleurs blanches : tubéreuse, ylang, jasmin, fleur d’oranger, notes fruitées exotiques.Ce parfum est prévu comme une édition limitée afin de célébrer les 30 ans de Terracotta, mais si ce parfum a du succès,nous  avons désormais la chance de le garder au catalogue !Cette nouvelle fragrance Terracotta est proche, bien que complètement ré -orchestrée , de l’univers de la ligne solaire de Terracotta (eau sous le vent)
Il avait eu, il a quelques années, une fragrance Terracotta : également  nommée voile d’été  (flacon montre) qui était olfactivement proche de la fragrance de  Quand vient l’été.Ce nouveau parfum Terracotta est un bouquet de fleurs blanches solaires, mais certains le qualifié comme   une Tubéreuse fraîche, je peux comprendre !:  d’où  ce post.

La Polyanthes Tuberosa est le vrai nom de la tubéreuse , elle est connue en hindi sous les noms de « Rajni Gandha » et « Sugandha Raja » et pousse dans les plaines indiennes du Sud. elle est largement utilisée pour l’ornement: tressée en guirlandes pour les fêtes, elle joue un rôle important dans les mariages. Elle se porte en collier, en bijoux et aussi dans la chevelure, très présente sous forme d’offrande dans les temples, elle est même jetée sous les pas des éléphants afin de les honorer.

En Inde, elle est récoltée tous les matins du mois de mai à décembre .En « hindi » la tubéreuse est surnommée « parfum de nuit »

On la trouve en Inde du Sud, où le climat est parfait pour cette fleur : chaleur, soleil, terre argileuse; la floraison commence en mai et s’achève en décembre, tous les matins à l’heure la plus fraîche, comme un cérémonial, les femmes indiennes se dispersent dans les champs, pour cueillir les corolles ouvertes ou entrouvertes.C’est d’une beauté inouïe !

On la trouve aussi en Egypte dans le delta du Nil ,elle pousse dans la campagne à quelques kilomètres du Caire. Au Caire, la tubéreuse est reine, En hiver et en été, on la croise à chaque coin de rue dans de minuscules échoppes des fleuristes, qui la proposent aux passants .
On la trouvait aussi beaucoup à Grasse, elle fournissait une concrète issue de la technique de l’enfleurage qui était très prisée à l’époque. L’enfleurage est aujourd’hui pratiquée de façon anecdotique, (les fleurs étaient déposées sur de la graisse animale, durant trois jours environ, les fleurs épuisées d’avoir donné leur parfum, étaient ensuite remplacées par de nouvelles fleurs fraîches, jusqu’à saturation de la graisse. Il fallait trois kg de fleurs pour imprégner un kg de graisse. Aujourd’hui, l’extraction aux solvants volatils a désormais remplacé cette technique d’enfleurage.
C’est une fleur tubulaire provenant des bulbes, la fleur est blanche et fleurit en grappes de deux à trois fleurs, sur une tige d’environ un mètre de haut.
Réputée pour diminuer l’anxiété , elle a aussi le pouvoir de stimuler le désir. C’est la fleur érotique par excellence ; Dans le roman de Zola :  Nana  écrit « quand les tubéreuses se décomposent, elles ont une odeur humaine. » Il faut dire que la tubéreuse présente une étrange particularité : ses fleurs continuent de renouveler leurs particules odorantes pendant plus de 48 heures après avoir été cueillies.
A la cour de Louis XIV, Parmi les anecdotes historiques, dans les  chambres se trouvaient de nombreux bouquets de tubéreuses. En effet, la tubéreuse passait pour incommoder les femmes enceintes, celles ci, tombant dans les pâmes, étaient ainsi trahies!.
C’est une fleur généreuse, extravertie, entre nectar et parfum vénéneux. Ou on l’adore ou on la déteste.
C’est une fleur dominatrice, voluptueuse, fruitée, narcotique, suave, animale, elle rappelle le chocolat blanc, avec des accents de noix de coco, et d’épices. (Elle contient du Méthyl qui peut donner un accent médicamenteux!).
Elle fait partie des matières premières les plus chères de la parfumerie, elle est donc très peu utilisée sous sa forme naturelle, donc dans les parfums dits  » tubéreuse » sont souvent à base de « reconstitution »  !! (c’est à dire un mélange de notes de synthèse   (Anthranylate de méthyle entre autres associé à quelques notes naturelles.)
On la trouve dans les fragrances telles que : Fracas de Piguet, Tubéreuse criminelle de Serge Lutens, Nuit de Tubéreuse de L’Artisan Parfumeur, Carnal Flower de Frédéric Malle, Tubéreuse d’Annick Goutal,  Fragile de Jean Paul Gaultier, Poison de Dior, Georgio , Versace, bougie Tubéreuse de Dyptique etc..chez Guerlain: Jardins de Bagatelle, Mayotte, Terracotta, Floral Romantique.
Sylvaine Delacourte

Nez, parfumeur, passionnée par Guerlain.

Articles liés

LA LAVANDE et notes aromatiques..

Vous pensez connaitre la lavande ? elle est pourtant souvent confondue avec…

Epices fraiches et chaudes (suite)

EPICES FRAICHES :   Baie de Genièvre Juniperus communis– Cupressacée…

EPICES FRAICHES ou CHAUDES ?

  L’Histoire des épices Les épices apparaissent pour la premières…

Tapez votre mot-clé de recherche, et tapez sur Entrer pour rechercher