Le Blog de Sylvaine Delacourte.

Menu & Recherche

Nérolia Bianca soit l’histoire d’un Bigaradier

Derrière toute création , il y a la quête de “l’ idée forte”, du “message clair” qui va structurer la fragrance ,ici  l’ idée de cette nouvelle Aqua allégoria  a été de rassembler  tous les trésors du bigaradier :

( l’arbre qui donne des oranges amères ): le fruit avec l’essence de l’orange amère, la fleur grâce à l’absolu de fleur d’oranger et l’essence du néroli, enfin, les rameaux avec lesquels on obtient l’essence de petit grain.


Des racines jusqu’à la cime, tout l’arbre est mis en flacon !.



Les fragrances  indétrônables  de cette gamme sont: Mandarine Basilic , Pamplelune, et Herba Fresca


Dans cette nouvelle fragrance comme dans toutes les autres il y a en dominante des notes hespéridées  : Nerolia Bianca  met en valeur l’orange amère.

(Il existe 2 qualités d’oranges: orange douce et orange amère).

L’orange amère ou essence , huile essentielle de l’orange bigarade

  • Description :

les oranges amères sont produites  par le bigaradier.  C’est le quatrième agrume  le plus cultivé au monde. L’orange serait la pomme d’or du jardin des Hespéridés.

  • Propriétés :

L’huile essentielle d’orange amère possède des propriétés anti -dépressives, sédatives et bactéricides.

  • Histoire&Origines :

L’orange est originaire du Sud de l’Asie, plus particulièrement de la Chine, l’Inde et l’Indochine. La culture actuelle de l’orange a lieu principalement au Brésil et en Floride. On la cultive aussi en Tunisie et au Maroc, mais la production reste moins importante car c’est celle de la fleur d’oranger et du néroli qui prévaut.

L’orange vient d’un petit arbre florissant, qui peut grandir de 2 à 5 mètres de hauteur. Cet arbre a été implanté en Europe autour du XVème siècle. Près d’un siècle plus tard, les femmes de la haute aristocratie consommaient quotidiennement de l’orange afin de préserver leur beauté et leur jeunesse.

  • Traitement/fabrication de la matière première :

On obtient l’essence d’orange, à partir du zeste, par l’expression à froid , la peau de l ‘orange est grattée grâce à « la machina » qui permet de récupérer   : l ‘huile essentielle ou essence de bigarade.

  • Description olfactive de l’orange bigarade :
  • Famille olfactive : Hespéridé

Pétillant, un peu de proximité avec l ‘odeur d’une clémentine, acidulé, accents verts, également un peu aldéhydé de façon naturelle.

  • Principaux constituants :

Linalol, citral, aldehyde C10, d-limone, aldehyde C8, pinenes, methyl anthranylate, terpineol,


Dès l’envolée de Nérolia Bianca, le bigaradier et ses merveilles olfactives laissent leur signature par l’essence pétillante d’orange amère  Avec ses inflexions toniques et fusantes, celui-ci offre une fraîcheur aromatique et pleine de caractère en se mariant avec la menthe poivrée.


Deuxième accord très important : l ‘essence de néroli associé à l’absolu fleur d’oranger :

Puis, doucement, l’envolée des notes de tête laisse place à la délicate essence de néroli dans l’accord de tête/coeur. Mais pour qu’elle s’intensifie, qu’elle dévoile une sensualité caressante, il a été choisi de l’associer à l’absolu de fleur d’oranger:

  • Nom botanique : Citrus Aurantium
  • Famille botanique : Rutacée
  • Description :

L’Oranger bigarade est un arbre de 5 à 10 m. Ses feuilles sont ovales, luisantes et persistantes. Ses fleurs sont blanches ou roses, plus grandes que celles de l’oranger doux.

  • Histoire&Origines :

La fleur d’oranger est une fleur du bigaradier. On tire de cet arbre 4 matières premières différentes: En dehors de

l ‘orange amère :

2° l’essence de petit grain,

3° l’essence de néroli,

4° l’absolue de fleur d’oranger,


  • Utilisation :

L’essence de  petit grain, néroli et l’absolue de fleur d’oranger ont des caractéristiques très différentes ,néanmoins complémentaires.


  • Traitement/fabrication de la matière première :


1°les feuilles et rameaux sont traités par distillation , le produit qui est distillé s’appelle l’essence de petit grain, une note fraîche,vive, verte fusante , habituellement  très utilisée dans les eaux de cologne.


Habituellement les fleurs blanches sont trop fragiles pour supporter la distillation à la vapeur d’eau. La fleur d’oranger est la seule qui se prête aux deux modes: distillation et extraction aux solvants volatils. La fleur d’oranger : symbole de pureté, car on tressait des couronnes de fleurs d’oranger aux futures mariées.

l’absolue fleur d’oranger peut être tonique, sédative ou anti-dépressive.

L’eau de fleur d’oranger favorise le sommeil, calme les nourrissons.


2°La distillation à la vapeur d’eau des fleurs produit l’essence de néroli.

L’Essence de néroli: fraîche est aérienne, tres fusante ,  elle agit surtout dans les notes de tête, elle a des accents très légèrement lavandée, sucrée, (un peu guimauve)


3°L‘extraction aux solvants volatils permet d’obtenir l’absolue de fleur d’oranger.


Absolue de fleur d’oranger: plus « indolée » (note animale  naturelle contenue dans les fleurs blanches), elle est plus sombre, intense elle agit en note de coeur, Elle a un côté narcotique, animal, sensuel. un plus miellée  (en raison de l’alcool phenyl acetique).


  • Principaux constituants :

Essence de Néroli: acétate linalyl, linalol, alpha pinene, d-limonène, méthylantranylate, indol, géraniol, nérol, alcool phényl éthylique.


Absolue fleur d’oranger: Indol, linalol, méhylanthranylate, acétate de linalyl, nérol, géraniol, pinens, alcool phenyl éthylique.

Ce bouquet de Néroli et fleur d’oranger est associé à l’essence d’ylang-ylang. Deux notes florales très légèrement fruitées-miellées qui dévoilent une féminité (ou masculinité) toute en volupté !

Ce trio de coeur peut maintenant se prolonger dans l’accord de fond confortable et enveloppant. Là, ils se mêlent aux notes de muscs blancs nuancées d’un accord d’ambre blanc et de bois de cèdre.

Ainsi, Nerolia Bianca dévoile au fil du temps la fraîcheur intemporelle et raffinée d’une Eau de Cologne, l’intensité d’une Eau de Parfum et la profondeur d’un parfum de peau.

Depuis 1999, l’esprit Aqua Allegoria n’a de cesse de se réinventer comme un jardin qui saison après saison dévoile des parfums inédits et de nouvelles couleurs.

Cette nouvelle fragrance est déjà en vente dans nos 18 boutiques parisiennes (nouvelle boutique au BHV, à Versailles à la cour des senteurs, Beaugrenelle, Trois quartiers) et biensur en dehors de Paris dans tous les points de vente dépositaires de la marque.

Sylvaine Delacourte

Nez, parfumeur, passionnée par Guerlain.

Articles liés

NEWS LETTER NATHALIE PICHARD Juillet N° 64

DEAR READERS, Here is your summer WFN 64 by np July…

Special News Letter Nathalie Pichard 10 th Anniversary

This month brings a special edition of WFN… to celebrate…

Une Nouvelle Aventure

  C’est avec beaucoup d’émotion que je vous invite à…

19 Discussion to this post

  1. j@ckline dit :

    Merveilleux article qui définit parfaitement cette nouvelle senteur tout simplement divine. Certainement l’une de mes senteurs préférées depuis la création des Aqua Allégoria!
    De plus, cette fragrance est très tendance et très demandé, besoin de revenir au source des premières création et surtout un besoin d’authenticité.
    Merci à vous pour toutes ces informations précieuses, je vais pourvoir transmettre votre passion à mes futurs clients!
    J’espère que Nérolia Bianca restera au catalogue!
    à très bientôt,
    J@ckline, fidèle lectrice

    • Sylvaine dit :

      bonne soirée j@ckline , je suis heureuse de vous entendre dire que c est une fragrance qui vous a « emballée » , jespère aussi qu’elle restera au catalogue ! merci de ce commentaire positif

  2. 68 dit :

    Superbe réussite que cette nouvelle Aqua Allegoria ! En revanche, vous en évoquez la féminité, alors que je la trouve tout à fait portable « au masculin », tout comme Mandarine Basilic, d’ailleurs… Je l’ai déjà fait mienne !

    • Sylvaine dit :

      bonsoir 68 vOus avez raison de me dire cela , je vais d ‘ailleurs rectifier mon article , en plus pour moi , le parfum est une émotion au dela des sexes! je le prône depuis si longtemps en plus !! merci de ce commentaire , bonne fin de soirée

      • 68 dit :

        D’ailleurs, à quand un nouveau « grand » masculin Guerlain ? Déjà 5 ans que nous attendons ! 😉 Je suis fidèle à Guerlain Homme Intense depuis quelque temps mais j’ai hâte de découvrir de nouveaux territoires ! Merci Sylvaine pour votre partage et votre passion…

  3. j@ckline dit :

    je confirme le coté mixte du parfum, car j’ai déjà des messieurs qui sont repartis avec!
    c’est vrai que la maison Guerlain chouchoute particulièrement les femmes ces temps ci, surtout avec la folie de La petite robe noire!!!
    tout est parfait et la version EDT recrute encore plus après des jeunes filles!!! Profitons de ce succès!
    L’occasion de féliciter une fois de plus le dynamisme de la maison Guerlain! Bravo et à très bientôt!

    • Sylvaine dit :

      merci encore J@ckline pour votre commentaire positif , en effet , vous avez raison , les fidèles de l ‘eau de parfum ne changent pas pour l ‘eau de toilette , et les accrocs a l ‘eau de toilette sont de nouvelles recrues ! deux robes vraiment orchestrées différemment ! bon week end

  4. Mylène dit :

    bravo pour votre excellente présentation,je suis tout à fait d’accord avec vous.
    j’ai testé et adopté de suite Nerolia Bianca qui me ravit alors que je n’ai jamais pu porter et supporté au delà des notes de tête Mandarine basilic et Pamplelune;ma peau les virait.
    celle ci est parfaite,elle sent merveilleusement bon,elle a une tenue extraordinaire et j’ai abandonné pour elle l’Eau d’orange verte que je portais l’été depuis de nombreuses années.
    j’espère qu’elle restera au catalogue

  5. Aaricia dit :

    Bonjour,
    Testée aujourd’hui, je la trouve très tenace pour une « eau » !!! Au première sniffage, l’amertume m’a un peu dérangée. A porter, en revanche, je trouve que c’est un parfum intéressant et peu commun, bien que construit autour d’une fleur assez connue : justement elle ne me parait pas très « gourmande »…. Comme quoi il faut toujours tester les parfums sur sa peau.
    Un peu la même impression donc que pour Angélique noire que je porte de temps en temps (et dont l’amertume au démarrage me dérangeait moins) : j’aime bien l’association de note très vertes en tête avec des notes sucrées en fond.
    Sinon j’ai été essayer « Cour des senteurs » à Versailles : un beau jasmin, mais il m’a fait moins d’impression !
    A propos, il y des rumeurs concernant « Lys Soleia » qui serait discontinué : est-ce vrai ?

    • Sylvaine dit :

      merci aaricia, de votre avis sur nerolia bianca , il faut essayer au porter avant de donner un avis vous avez raison ! tres contrasté, et assez signé pour un theme deja tres travaillé ! c ‘était pas évident !! lys soléia sera discontinué , helas mille fois helas!!bonne soirée

      • Aaricia dit :

        Un autre question… J’ai lu que « Cour des senteurs » était en fait une réédition de « Jasminora » ? Je ne le connaissais pas assez bien pour m’en faire un idée, je le trouvais costaud pour une AA, mais J’ai la même sensation avec Nerolia, alors…

  6. Bonjour,

    Avez-vous découvert Limon de Cordoza ? Notre Cologne rends hommage au Royaume du Néroli blanc ! C’est dans un tourbillon de zestes d’agrumes que la fragrance se déploie et se pique de feuilles de menthe qui viennent ciseler le départ flamboyant…

    Une fragrance étincelante et intense pour les beaux jours…

    Rdv ici 🙂
    http://europe.thedifferentcompany.com/limon-de-cordoza-flacon-ressourcable-90ml,fr,4,COLLC90.cfm

    A très vite

    Kathleen
    The Different Company

  7. Mylène dit :

    Tout à fait égoïstement et parce que j’ai eu le coup de foudre pour cette fragrance,je suis fort étonnée que la communication,le marketing et le merchandising soit si inexistants.On est tenté de se demander pourquoi chez Guerlain ce service minimum.
    Il y a de belles occasions avec la fête des mères et bientôt les pères et on ne voit pas trop ce petit chez d’oeuvre sur les pages consacrées aux eaux de toilette.
    Dans vos boutiques ou corners ,il faudrait en avoir entendu parler et la demander pour que les vendeuses vous la présentent.Tout cela serait-il volontaire?
    J’ai rarement vu aussi peu d’efforts consentis pour un nouveau produit par ailleurs excellent,parfaitement réussi et qui aurait été mille fois mieux mis en valeur chez Hermès ou F.Malle

  8. Bruno dit :

    Bonjour,

    j’ai entendu dire que thierry wasser avait trouvé une formulation nouvelle de musc pour jicky ??????????? Jicky aurait-il repris tout son ampleur comme dans les années 70 ????
    ainsi que Mitsouko et l’heure bleue ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tapez votre mot-clé de recherche, et tapez sur Entrer pour rechercher