Le Blog de Sylvaine Delacourte.

Menu & Recherche

L’hypnotique Ylang Ylang

Sur une touche olfactive, l’essence d’ ylang ylang ne me plait pas tant que cela, mais quand je la sens dans une composition, (je travaille actuellement sur une composition qui en contient beaucoup) :

Je la trouve unique et sans complexe, sans retenue, hypnotique, très colorée, solaire et exotique. Elle m’emmène dans une nature luxuriante, enivrante et me fait rêver à des vacances sous les tropiques.

Voici son histoire :

Famille botanique: Annonacées

L’ylang ylang  a pour signification fleurs des fleurs en indonésien.
L’huile essentielle d’ylang est bien du cananga odorata,mais n’a rien(ou si peu) à voir avec l’H.E. de cananga,qui est une autre H.E. avec ses propres spécificités.

Ces 2 produits sont bien des cananga odorata,mais l’une est de la sous famille « macrophylla »et l’autre « guenina ». Les constituants sont diférents (‘même si on en retrouve quelques uns de commum);de plus le cananga  se trouve un uniquement à Java,tandis que l’ylang se récolte surtout aux Comores,ensuite à Madagascar et un peu à Mayotte.
.

Origines:   L’ ylang-ylang nous vient du sud est de l’Asie et plus particulièrement des Philippines.  Cet arbre des forêts tropicales a été implanté dans l’océan indien au début du XX ème siècle sous l’impulsion des religieux français. C’est au 19 eme siècle qu’il a élu domicile a Mayotte. La production de Mayotte représente environ 85 % de la production totale. On en trouve également à Nosy Be. (Madagascar)

Arbre : Les hommes le torturent en le taillant dès sa deuxième année sévèrement pour que ses branches ne partent pas en flèche vers le ciel :Les branches ressemblent à des doigts de sorcières. S’il est taillé, c’est pour mieux donner des fleurs et pour que la cueillette soit plus aisée, car il pousse très vite. Il peut produire en moyenne 5kgs de fleurs par an. Cet arbre peut vivre jusqu’à 70 ans et être toujours productif, même si sa production décline a partir de 25 ans à 30 ans.

Mais il est adulte dès l’âge de 5 ans.

La floraison s’étale toute l’année mais est plus productive durant la période chaude et humide.

Cet arbre n’est pas rancunier, plus on lui ôte ses fleurs plus il en produit : 4 kgs par an en moyenne.

Il y a plusieurs espèces de ce genre d’arbre, mais on repère la « bonne » à ses nombreuses petites fleurs jaunes au parfum très fin.

On cultive cet arbre pour ses fleurs. La floraison a lieu tout au long de l’année, avec une pointe de production de mai à décembre. On récolte les fleurs de l’aube jusqu’à 9h du matin, là où le parfum de la fleur atteint son paroxysme. Il est indispensable que les fleurs soient adultes et parfaitement épanouies, au risque de gâcher la qualité de la production.

Désormais, la société Givaudan, afin de  rétablir une excellente qualité d’huile essentielle, se source dans une toute petite île des Comores, Mohéli : l’île la plus vierge et la plus reculée de l’archipel : Comment ?: le personnel tout au long de la chaine de production  a été éduqué et sensibilisé a « la rechercher « la qualité optimale.

D’abord, en ne cueillant que la fleur arrivée à maturité, en chauffant beaucoup moins les fleurs, en passant de 60° à 30°

Les fleurs sont distillées dans les deux heures suivant la cueillette.

Mais également en prenant compte d’autres facteurs :……….

La nature du sol, L‘entretien des arbres, la maturité des fleurs, le chargement de l’alambic, la température de l’eau, une cueillette bien réalisée de bonne heure ! et ne cueillir que les fleurs arrivées a maturité ;  la régularité de la chauffe, la propreté, les matériaux de l’alambic (la préférence va au cuivre), la durée de la distillation.

La non « pollution » avec des corps étrangers, et surtout «  le non mélange » de plusieurs fractions.

Le résultat :une énorme différence d’une essence à une autre.Et surtout une vraie valeur ajoutée sur cette qualité de Mohéli.

DISTILLATION

L’essence d ‘ylang ylang s’obtient  par distillation, les fleurs sont plongées dans une cuve remplie d’eau, close puis portée a ébullition par un feu direct. La vapeur chargée d’essence monte vers un tuyau en col de cygne, puis emprunte un serpentin immergé dans la cuve. Ainsi refroidi, le mélange redevient liquide. Il s’écoule dans un vase florentin, système qui permet de séparer l’huile de l’eau.

L’huile essentielle ou essence d’ylang, s’écoule alors par l’orifice d’un tuyau vertical, dans la partie haute du vase. Au début de la distillation, l’huile collectée pendant les deux premières heures : est la plus dense, la plus riche, la plus odorante elle est appelée la super extra très riche en acétate de benzyle, et plus  fruitée que les autres fractions.

Juste après l’extra sort la fraction ylang Ier.

Puis dans les heures suivantes:

Sortent les deuxièmes, troisième fractions, plus réservée plutôt aux savons, cosmétiques et détergents.

Pour cette fleur, le procédé de distillation  peut durer de 12 à 20 heures.

Il y a  peu près 600 alambics à Mayotte , sur une surface exploitée de 1000 hectares.

Ceuilleuse

Une cueilleuse peut récolter jusqu’à 20 kgs par  jour,  Les cueilleuses sont payées au poids. Les enfants sont souvent sollicités.

Les fleurs : Les fleurs en forme de grandes étoiles, à l’allure échevelée  regroupées en grappes, passent de la couleur vert tendre au jaune vif qui signifie bien évidemment la maturité olfactive. Elles commencent  leur éclosion sur des arbres à partir de deux ans, mais leur exploitation n’intervient que dans la quatrième,voire la cinquième année.

Description olfactive :

L’huile essentielle d’ylang ylang a une odeur puissante et insaisissable, elle a une odeur différente de la fleur fraiche.

Elle a une facette épicée comme une giroflée ou un œillet.

Odeur de fleur blanche, à mi-chemin entre le jasmin et la tubéreuse. Le ylang-ylang est crémeux, floral, exotique, faisant penser au « monoï » solaire, un peu animal, charnel, fruité, profond.  C’est une note sensuelle, lascive, sauvage, narcotique, luxuriante, vénéneuse, enivrante.

Elle a quelques notes un peu moins agréable comme sa facette méthylée, camphrée,  médicamenteuse, ou avec une facette « vernis a ongles » ou celluloïd, ou encore trop banane mûre.

Utilisation:

On utilise souvent l’essence d’ ylang-ylang pour les bouquets floraux, et plus particulièrement pour dans les bouquets de fleurs blanches.  Cette fleur apporte de la sensualité et du caractère à un parfum, mais aussi un aspect crémeux. C’est aussi une note idéale pour travailler un aspect solaire ou exotique. On peut aussi en retrouver dans des parfums floraux orientaux, car elle se marie bien avec les notes vanillées par exemple.

Aromathérapie : Il est considéré comme sédatif, antiseptique mais surtout comme aphrodisiaque.

Autres utilisations :

 

En Asie du sud est l’ylang sert à aromatiser les bonbons, les glaces et les chewing-gums. J’ai eu la chance de déguster une glace à l’ylang ylang créée par Thierry Marx, un régal absolu!

En Indonésie, des fleurs d’ ylang ylang sont répandues sur la couche des jeunes mariés.

Aux philippines, elles sont tressées sur les cheveux mélangées à d’autres fleurs, et sont transformées en colliers portées autour du cou des femmes ou d’images saintes.

Principaux constituants:

Methyl benzoate, linalol, salicyate de benzyle et acétate de benzyle.

Parfums contenant de l’ ylang-ylang:

Mayotte, Cruel Gardenia dans les exclusifs de Guerlain  Samsara, de Guerlain, Parfum Teracotta  de Guerlain, le regretté aussi ylang vanille (disponible en collection privée sous la forme d’extrait!) Loulou  de Cacharel, Songes d’Annick Goutal, Organza et Amarige , Ysatis de Givenchy, N°5 , Coco….de Chanel Poison de Dior et bien d’autres …. et maintenant dans ma collection de muscs : Lilylang.

cruel gardénia

Sylvaine Delacourte

Nez, parfumeur, passionnée par Guerlain.

Articles liés

Citations parfums

Le terme parfum vient du latin « per fumum », c’est à…

DUEL Synthèse versus Naturel

  On entend souvent dans les boutiques ou dans les grands…

Petit lexique des amateurs de Parfum

Frais : souvent utilisé des clientes pour parler de leur…

26 Discussion to this post

  1. Vintage Lady dit :

    J’adore le ylang-ylang! C’est une fleur et feuilles que je languis voire! J’ai meme eassaye de le faire pousser dans un pot avec de la terre speciale mais helas cela n’a pas marche ici. Mais je me rappelle dans les tropiques ou j’ai vecu, et que je voulais planter de l’ylang-ylang, et je demandais, peut etre en province tu le trouveras on me disait. alors, un apres midi, lorsque je rentrais a la maison je passais dans l’impasse, toujours avec une senteur envoutante, et le voisin m’arrette pour causer un peu. Je parle de tout et de rien lorsque je lui dis que je cherche de l’ylang-ylang. Il me dit en riant: vous etes au dessous! quoi? eh bien, voila que au dessus les feuilles et les fleurs que je sentais chaque jour en rentrant etaint ylang-ylang! et je ne le savais meme pas. quelle belle surprise de savoir que je pouvais enfin voir de mes propres yeux une merveille pareille que j’avais ignore pendent quelque temps. cela me dit que parfois les choses les plus belles se trouvent a notre portee mais que nous ne nous rendons meme pas compte en cherchant ailleurs.

    J’attends la sortie de votre parfum. Et ylang ylang et vanille cela doit etre merveilleux!

    • Sylvaine dit :

      a vintage lady

      je suis très surprise que vous ayez trouvé de ylang ylang dans votre région, incroyable ! il faudra attendre 2012 pour ce nouveau parfum très ylang
      désolée pour la lenteur de ma réponse
      cordialement
      sylvaine

  2. Irène dit :

    Merci pour ce bel article.

    Cette essence est « bonne fille » et je suis bien d’accord avec vous qu’elle fait merveille avec les notes vanillées.

    • Sylvaine dit :

      chere irène
      merci pour votre commentaire ! ylang vanille était vraiment la belle illustration de ce beau mariage

      bien cordialement

      sylvaine

      • Garance dit :

        Bonsoir, c’est la première fois que je laisse un commentaire sur votre blog que je lis néanmoins régulièrement. Votre article m’interpelle beaucoup, car ce week-end, chez mes parents, j’ai retrouvé un vieux flacon de l’aqua allegoria « Ylang et Vanille » : j’adore ce parfum, alors que je ne suis pas, je le confesse, normalement une adepte des « aqua allegoria ». Et en sentant sur mon bras cette délicieuse odeur, j’ai eu deux pensées : la première : « Mais pourquoi diable Guerlain arrête-t-il la production de beaux parfums ! » (Oui, je l’avoue, je fais partie de ceux qui ne se sont toujours par remis de la disparition d' »Attrape-Coeur ».) Et puis : « Comme ce serait bon de sentir un nouveau Guerlain réunissant ces deux notes qui sont une invitation au voyage ! » Il faut croire que j’ai été entendue.

        • Sylvaine dit :

          bonjour Garance
          effectivement ylang vanille n’est pas très « aqua » c’est d’ailleurs pour cela qu’il a été pébliscité par la France , mais jugé « pas assez frais  » par le reste du monde, et donc supprimé! , et pour cela également que nous travaillons sur une meme idée mais un peu plus « fraiche » , j’espère qu’il vous plaira , mais ce n’est pas pour tout de suite!
          et j’espère qu’un jour , nous pourrons relancer comme il se doit un grand parfum: attrape coeur
          merci de votre premier commentaire

          • domi dit :

            en lisant vos commentaires je crois comprendre qu’un nouveau parfum à base d’ylang (comme ylang-vanille de guerlain) serait en passe d’etre creer!!! où en etes-vous? moi aussi j’ai beaucoup aimé ylang-vanille et regretté de ne plus le trouver en parfumerie !! mais vous parlez d’une collection privé et d’extrait, où peut-on en acheter ? merci de donner suite à mon courriel

          • Sylvaine dit :

            bonjour Domi , effectivement un parfum va bientot sortir debut 2014 exactement le 15 mars ! avec beaucoup d ylang ylang encore un peu de patience!
            bonne soirée

      • Bonjour Sylvaine,

        j’espère que vous allez bien,

        je me replonge en ce moment dans des échantillons vintage de terracotta voile d’été, quand vient l’été et métallys, qui sont de belles illustrations de l’utilisation de l’ylang ylang chez guerlain, au côté de l’oeillet( ou eugénol)…. c’est un délice, vivement les beaux jours!

        bien à vous,

        sophie.

        • Sylvaine dit :

          bonjour Sophie
          j’espère que vous allez bien , que devenez vous ?

          eh oui en tant qu’adepte d’heure bleue, nous avons les memes gouts également pour ces notes fleurs blanches un peu épicées et solaires,
          a très vite de vos nouvelles

          bien a vous
          sylvaine

  3. Sylvia dit :

    bonjour, j’adore le ylamg ylang et comme c’est une odeur particulierement épaisse et chaude,comme vous le décrivez si bien…. j’éviterais de la mélanger avec la vanille comme vous semblez le mentionner……..la vanille qui aussi, possede les memes caractérisitque d’épaisseur, de sirop de canne etc…..Enfait, je trouve qu’un parfum est gaché lorsqu’il sent trop la vanille. IL perd toute son mystere si la vanille est trop présente…Je pense à Shalimar, malgré le fait que ce soit un parfumm légendaire, son odeur est exactement la meme que le tabac ç pipe de mon pere….trop vanillé encore ici….

    J’aime le ylang ylang et j’aimerais beaucoup le porter comme parfum, évidemment, je parle de son coté, suave et charnel……pourquoi ne pas faire ressortir cela ????

    • Sylvaine dit :

      bonjour Sylvia

      effectivement l’ylang est souvent chez guerlain associé a la vanille (qu’apparemment vous n’appréciéz pas trop) mais qui est « très apprécié de notre clientèle fidèle!)
      comme je l’ai dit , nous travaillons sur cette note ylang , solaire et charnel, dans son coté rayonnant et pas trop vanillé , j’espère qu’il vous plaira , mais il faudra attendre un peu encore ! bien a vous et merci de votre commentaire très inspirant

  4. Zoé dit :

    Très joli article Sylvaine, je viens de tomber sur votre blog par hasard, j’en suis enchantée ! Cet article est riche et complet et donne même envie de partir à la cueillette d’ylang ylang. 🙂
    Bien à vous,
    Zoé

    • Sylvaine dit :

      bonjour Zoé

      j’aimerais un jour aller ceuillir cet ylang et apprécier son parfum sous l’arbre ! cela doit etre une expérience unique!

      bien a vous
      sylvaine

      • Domitille dit :

        Bonsoir,

        merci pour cette instructive chronique sur ma note préférée en parfumerie … Et encore plus pour l’annonce d’une nouveauté Guerlain autour de l’Ylang. Vivement 2012.

        En attendant, je vais continuer à porter l’injustement méconnu « Amber Ylang Ylang » d’Estée Lauder (en alternance avec Tonka Impériale…), un vrai cachemire-doudou plein de soleil dans cet hiver qui n’en finit pas.

        Je vous souhaite une excellente continuation !

  5. Zazie dit :

    Bonjour!
    Lire de l’origine des matières premières en parfumerie c’est déjà voyager…!
    … et dans un paradis tropical, dans cette froide fin d’hiver, c’est encore mieux! Merci.
    Je ne connais pas l’odeur de l’ylang ylang, je me fie donc à votre jugement. La fleur est présente dans beaucoup des compositions que j’aime – je suis une fan inconditionnelle des fleurs blanches en parfumerie. Ça relève presque de l’addiction, dans mon cas !
    Je rêve d’un parfum Guerlain aux fleures blanches capiteuses, crémeux et surprenant… pas trop vanillé, pas trop musc-blanc bien propre, pas trop lotion solaire… qu’en dites vous ? Je peux rêver ? 😉
    Dans l’attente, une question : j’ai une edt de Mitsouko des années 1990 – elle a un cœur crémeux surprenant. Est-ce une hallucination de ma part ? Est-ce l’ylang ? En tous cas, j’adore !

  6. zola dit :

    Bonjour,
    permettez moi de faire qq petits commentaires sur l’H.E. d’ylang,en apportant qq precisions:
    l’H.E. d’ylang est bien du cananga odorata,mais n’a rien(ou si peu) à voir avec l’H.E. de cananga,qui est une autre H.E. avec ses propres specificités.Ces 2 produits sont bien des cananga odorata,mais l’une est de la sous famille « macrophylla »,et l’autre « guenina ».Les constituants sont differents (‘même si on en retrouve quelques uns de commum);de plus le cananga se trouve un iquement à Java,tandis que l’ylang se recolte surtout aux Comores,ensuite à Madagascar,et un peu à Mayote.
    De plus vous avez oublié la fraction ylang Ier,qui sort juste apres l’extra.
    Bravo pour le reste des informations.
    Cdt

  7. Julien dit :

    Les ylang-ylang qui m’ont le plus touché de naturel, ces derniers temps, ce sont :
    . « vanille galante » (exclusif hermes). Le nom est trompeur, c’est comme une chantilly à l’ylang-ylang.
    . « cuir de russie » (exclusif chanel), quand je le vaporise sur les tissus
    . « manoumalia » (les nez), durant l’ouverture, dans sa reproduction d’un gardénia local. (mais je crois que j’extrapole, là ^_^)

    Les Guerlain ne sont pas en reste, bien sûr. Leur composition « symphonique » ne permet pas toujours d’isoler la note.

    « Banane mûre », c’est ce que je dis à mes amis quand j’essaie de leur faire identifier la note. C’est ce qu’il y a de plus parlant, mais ce n’est pas très vendeur 😀 Ca et une sensation liquoreuse, ce sont les gages d’un ylang de qualité, selon moi.

    J’ai aussi senti des H.E. d’ylang dans les « natures et découvertes », mais quelle horreur : vert, âcre, camphré. Je me suis toujours demandé si c’était une mauvaise qualité, une mauvaise conservation, ou le vrai ylang? Il est si éloigné de la délicatesse vanillée, si belle, des parfums.

    • Sylvaine dit :

      rebonjour , c’est vrai que l’ylang est parfois bien decevant quand on sent la matière première brute , mais il prend toute sa dimension exotique dans la composition , mais la aussi il y vraiment bq de nuances et de qualités différentes !!merci d’avoir donné votre avis sur cette fleur trompeuse

  8. golosetti dit :

    bonjour, je recherche pour ma compagne le parfum Aqua Allegoria Ylang Vanille. qui ne se fait plus. es-ce que le Lys Soleia s’en rapproche ? merci pour toute infos

  9. Quand on entend le mot Ylang Ylang, on a tout de suite envie de partir en vacances sous les tropiques. J’ai eu beaucoup de chance d’avoir passé un peu de temps sur l’île de Madagascar plus précisément sur Nosy Be. Je vous avoue que je collectionne des parfums à base de cette plante car à chaque fois que j’ai envie de voyager, il me suffit de sentir ces petits flacons et rêver de belles plages !

    • Sylvaine dit :

      eh oui ylang ylang est une note que j adore , je reve d aller a Nosy be ! en attendant comme vous je me surprends a rever de ces iles en sentant l huile essentiell, bonne soirée

  10. Muriel dit :

    Bonjour,

    Article très intéressant mais je souhaiterai rectifier une erreur :

    « Principaux constituants:

    Methyl benzoate, acetate de linalyle, linalol, salicyate de benzyle… »

    Il n’y a pas d’acétate de linalyle dans l’ylang mais l’acétate de benzyle. Certainement une petite coquille…

    Merci pour votre article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tapez votre mot-clé de recherche, et tapez sur Entrer pour rechercher