Le Blog de Sylvaine Delacourte.

Menu & Recherche

Les Notes Solaires dans le Parfum

J’aime les senteurs qui évoquent les vacances, l’odeur unique de la peau chauffée par le soleil et du sable chaud,  c’est peut être parce qu’étant originaire du nord, le soleil a certainement été trop longtemps absent de ma vie.

6a97414769b54002

Mes parents ont réalisé un jour qu’ils en avaient assez de la pluie du Touquet et ont acheté une maison dans le Var et c’est là que j’ai découvert assez tard, l’odeur du mimosa et  bien d’autres comme celles des lauriers roses, figuier et pittosporum ….C »est en souvenir de ce choc que j’ai ressenti sous un mimosa en fleur, légèrement secoué par le vent que m’est venue l’idée de Champs Elysées: mon premier développement. Je ne sais pas si vous avez senti l’absolu mimosa, mais c’est assez décevant , on est  loin de l’évocation de  légèreté, « du duveteux de la boule de mimosa » .

41e063a9960d4c6c

C »est plus tard, pour l’Instant  de Guerlain, que j’ai eu envie et ai demandé de réinterpréter » la guerlinade »  à Maurice Roucel , une guerlinade  éclairée de soleil  : mandarine, notes salycilées,  jasmin sambac et  magnolia.

Très récemment, habillée d’une grande fraîcheur ( propriété des Aquas Allégoria), j’ai demandé à Sophia Constant de Givaudan de  sceller  l’union de deux fleurs de soleil entre méditerranée et tropiques : le Tiaré et le Mimosa.

ainsi que le parfum de la  gamme Terracotta  : huile du voyageur et eau Sous Le Vent (rien a voir avec le Parfum des années 30)

Un peu d’Histoire sur les notes ensoleillées

En Europe, notre référence olfactive est l’ambre solaire (construite autour des salicylates) tandis que les Etats Unis ont pour référence le produit solaire hawaïan tropic dont le parfum est très opulent construit autour de notes coco.


Le secret du salicylate de benzyle :

L’Oréal, dans son ambre solaire utilisait le salicylate de benzyle pour ses propriétés de filtre solaire. Au cours de leur recherche, ils ont fini par mettre au point des filtres solaires bien plus efficaces et ont donc supprimer cet ancien filtre. La conséquence fut une baisse importante des ventes de l’ambre solaire. L’Oréal a donc par la suite retravaillé le parfum afin d’y réintégrer le salicylate de benzyle non plus comme filtre solaire mais pour son effet olfactif qui était devenu une référence solaire pour le consommateur.Pour moi , ça sent le sable chauffé par le soleil.

plagegif-plage


LES NOTES SOLAIRES

En Europe, notre référence olfactive est l’ambre solaire (construite autour des salicylates) tandis que les Etats Unis ont pour référence le produit solaire hawaïann tropic dont le parfum est très opulent construit autour de notes coco.

Quelques exemples de matières premières a effet « solaire »

Les salicylates (benzyle amyle et cis 3 hexenyl)

La Bergamote , mandarine, et les agrumes en général peuvent bien évidemment rappeler le soleil et la fraicheur des pays méditerranéens.notamment la Calabre.
Il y a aussi les notes marines (calone, hélional) dont je ne suis pas « fan ».

Les fleurs blanches telles que :

Jasmin, le grandiflora, mais encore plus la qualité sambac a l’odeur plus « orangée »

les ceuilleuses doivent se lever très tôt:les plus habiles ramassent 500 à 7OO kg de fleurs à l’heure pour obtenir 1kg de fleurs il faut 10 000 fleurs.

Tubéreuse exotique et narcotique, on la trouve en Inde du sud et  en Egypte,
En Inde, elle est  récoltée tous les matins du mois de mai à décembre .En « hindi » la tubéreuse est surnommée « parfum de nuit »
elle décore  les fenêtres, la chambre nuptiale pendant la période de  cérémonie de mariage. Les trois premiers jours , les mariés ne se voient pas,  le quatrième jour : ils s’approchent , voir un peu plus!! Alors,  la tubéreuse rentre en scène pour calmer l’anxiété et stimuler le plaisir. Officiellement érotique, elle est avec le jasmin ,  fleur complice de l’amour.

Ylang Ylang en indonésien veut dire »fleur des fleurs »  très exotique, elle affiche une nature exubérante et extravertie. Des volcans, à Madagascar ou Mayotte, elle a hérité uncôté floral explosif qui donne beaucoup de couleurs au parfums. Elle est récoltée lorsque la fleur est devenue jaune, c’est là qu’elle atteint sa maturité olfactive.

Fleur de frangipanier

En Inde, des prières « ardentes » sont faites au ciel pour que la floraison soit abondante car il s’agit d’une fleur sacrée. Comme le jasmin Sambac, la blancheur de la fleur symbolise la pureté de l’âme.

Fleur de tiaré

La fleur de Tiaré est désormais disponible en produit naturel.

Pittosporum

Le Pittosporum est aussi appelé laurier australien – plante de la famille des pittosporacées. originaire du Sud de la Chine, Corée, Japon. On le trouve aussi dans le pourtour méditerranéen (y compris vers Grasse) et en Croatie
Nom botanique: pittosporum tobira.
C’est un arbuste à feuillage vert foncé luisant qui peut atteindre 4 à 5 mètres. Le pittosporum fleurit en Mai-Juin. Les fleurs sont blanches à jaunes . Il présente une odeur entre la fleur d’oranger et le jasmin.(n’existe qu’en reproduction)

La note fruitée coco  réveille également des souvenirs de coktails, et de vacances  sous les tropiques, travaillée à partir de l’aldéhyde C18 en parfumerie puisqu’elle n’existe pas à l’état naturel

Le Gardenia, cette fleur ne livre pas son âme, elle a une odeur de fleur blanche, crémeuse et délicieuse,  juste  additonnée d’une facette « coco ».

le Foul« est une fleur très proche de cette dernière très appréciée au Moyen Orient. Ce fut à partir de l’odeur unique de cette fleur (mêlée aux muscs blancs très utilisés là bas,) que fut élaborée Cruel Gardenia, de la Maison Guerlain , Ce parfum créé par Randa Hammami, est d’ailleurs un parfum très agréable à porter même quand il fait très chaud !, il sublime ‘l’odeur naturelle de la peau chauffée par le soleil.( le gardénia n’existe qu’en reproduction)

photo anne Mc MURRY

photo anne Mc MURRY


L ‘immortelle m’évoque le soleil , la plage , la mer , notamment parce que dès que je pose le pied en Corse , son odeur me cueille dès la sortie d’avion . Le parfum « Sables de Annick Goutal » m’a  beaucoup marqué , je le trouve excellent aussi bien sur la peau d’une homme que d’une femme.

J’ai aimé travaillé cette note  d’immortelle dans Cuir Beluga avec Olivier Polge voir article et Cologne 68 travaillée avec Sophie Labbé.

LE MONOÏ référence solaire par excellence

Le monoï existe depuis très longtemps en Polynésie, d’où il est originaire. IL est très présent, encore aujourd’hui, dans la vie des Polynésiens : au cours des rites traditionnels, utilisé comme remèdes, en huile de beauté, pour le soins du corps, du cheveu.

Fabrication du monoï :

Le Monoï de Tahiti est obtenu par macération d’au moins 10 fleurs de tiaré par litre d’huile de coprah raffinée ; le produit est ensuite purifié par filtration. C’est naturel et c’est l’assurance de bénéficier de toutes les vertus des plantes sans altération.

eefdaaa4a6564d89

Le coprah : c’est une huile extraite de la noix de coco ; elle est donc complètement naturelle et est l’un des deux ingrédients nécessaires à la fabrication du monoï. L’huile brute obtenue est ensuite raffinée.

Le Tiaré Tahiti est un arbuste donnant des fleurs tout au long de l’année. Ses fleurs régulières blanches se détachent du vert profond des feuilles. Son parfum unique est puissant et suave. Il rappelle le Gardénia, la Tubéreuse avec des aspects de fleurs de pommier.

Il est l’emblême de Tahiti, de la Polynésie et il n’est pas rare du tout de sentir l’odeur de cette fleur, en se promenant.

L’utilisation et les vertus du monoï :

En cosmétologie « locale », le monoï est utilisé pour l’hydratation de la peau, la protection des cheveux.

On l’utilise aussi pour les massages, assez répandus en Polynésie, ou pour se détendre avant un effort.

Il est également employé dans la médecine populaire Polynésienne, ainsi que le tiare pur, pour soigner les maux d’oreille, l’eczéma, les migraines, les orgelets, les piqûres d’insectes.


3 ) Quelques exemples de parfums solaires

L’Instant de Guerlain

Mayotte (Mahora) de Guerlain

Quand vient l’été de Guerlain

ancien parfum Terracotta : voile d’été : dérivé du parfum Quand Vient L ‘été

Dune de Dior

Ombre Bleue de Jean Charles Brosseau

L’eau ensoleillante de Clarins

Beyond paradise d’Estée Lauder

Sable Goutal

Cruel Gardenia Guerlain

Mimosa Tiaré aqua allegoria Guerlain

Vanille Galante hermès

L de Lempicka

ylang vanille de Guerlain

Moheli Dytique

Songes Goutal

bronze Goddess Lauder

Replica ( beach walk) MartinMarghiela

ylang le Labo

sabbia bianca de profumum Roma

produit de la gamme terracotta « sous le vent »développée avec Christine Nagel

Sylvaine Delacourte

Nez, parfumeur, passionnée par Guerlain.

Articles liés

Habit Rouge et Habit Rouge Dress Code

Habit Rouge   Il y a cinquante ans, en  1965,…

Epices fraiches et chaudes (suite)

EPICES FRAICHES :   Baie de Genièvre Juniperus communis– Cupressacée…

EPICES FRAICHES ou CHAUDES ?

  L’Histoire des épices Les épices apparaissent pour la premières…

40 Discussion to this post

  1. Sango dit :

    Bonjour Sylvaine,
    Tout d’abord, permettez moi de vous féliciter pour la qualité de votre blog que je trouve riche, très bien écrit et vraiment intéressant. Pour moi, le parfum solaire par excellence, c’est Mahora (Mayotte). Quelle merveille ! Chaque fois que je le sens, je suis pris d’une émotion intense, je voyage au bout du monde, j’en ai presque les larmes aux yeux (je vous assure). Etant un jeune homme, je ne me verrai pas porter ce parfum mais j’aime profondément ses notes d’ylang ylang, de tubéreuse, de jasmin et de vanille ! Je suis tellement déçu qu’il ai disparu des rayons des parfumeries « grand public » pour devenir Mayotte le confidentiel, j’aimais particulièrement le flacon, la publicité, je trouvais le tout très cohérent. J’aimerais beaucoup avoir votre avis sur ce parfum, ainsi que quelques informations sur sa création, son inspiration, sa disparition, sa composition. A t’il été reformulé lorsqu’il a été discontinué et qu’il est entré dans la collection « les parisiennes » sous son nouveau nom ?
    Merci d’avance !

    • Sylvaine dit :

      bonsoir Sango,
      merci de votre intervention, le parfum MAHORA n’a malheureusement pas rencontré un grand public, c ‘est la raison pour laquelle il a été retiré du marché mondial, peut être était il un peu trop segmentant??, je trouve personnellement que dans tout ce projet , c’était le parfum qui était le plus réussi !
      et c ‘est parcequ’il a été réclamé par de nombreux fans comme vous , qu’il a été remis dans la collection les parisiennes, Comme nous n’avions pas continué a payer les droits sur le nom, nous avons été obligés de le rebaptiser mayotte , puisqu’a l’époque Monsieur Jean Paul Guerlain avait une plantation d’Ylang Ylang à Mayotte
      de mémoire il avait biensur bq de tubéreuse , de jasmin , des notes salycilées , de la noix de coco, vanille , résines , bois de santal
      i Comme tous les produits il a du se plier aux regles de l’ ifra , donc il a été reformulé, mais il y a eu peu de changements. j »espère avoir répondu a toutes vos interrogations. Bonne soirée et encore merci.

  2. Julien F. dit :

    Dans un reportage télé, la jeune fille qui préparait le monoï, se saississait d’un crustacé terrestre rampant (du style d’un crabe de cocotier), et en vidait la poche arrière dans le mélange. Je ne sais pas si le monoï traditionnel est toujours préparé comme celà ^_^!

    Je ne partage pas les mêmes impressions vis-à-vis des « parfums solaires » que vous citez. « Quand vient l’été » me paraît gourmand , « Dune » sombre, « L’instant » trop discret, « Beyond paradise » plus étrange qu’estival…
    Mais à y repenser, je n’ai pas de parfum (ni d’ingrédients) qui me fasse penser à l’été. Vous me posez une colle 🙂

    Le peu que je vois de l’été, c’est qu’il fait plus chaud, et qu’il faut être plus vigilant dans le choix de son parfum.
    Ca me rapelle l’histoire de la création du Vetiver de Guerlain, parce que l’odeur avait du succès en Argentine -mon souvenir est vague-. Bref il y a des pays où il fait chaud toute l’année !

    La plupart des parfums me sont associés au printemps, le renouveau, ou à l’hivers dans l’idée qu’on les porte dans le froid en attendant le printemps.
    Ou l’automne pour certains parfums, soit mélancolique, soit qui m’évoque le confort, le confort d’une maison : chaleur du foyer, douceur des draps, gourmandises.

    L’été m’est un grand inconnu. Les plaisirs de l’été, les vacances, la simplicité de la plage et la recherche de décontraction. Tous les parfums me paraissent trop élaborés (et certaine note, comme l’encens, hors de propos).
    Il n’y a que les odeurs de crèmes solaires pour me faire voyager, je sais qu’on en trouve dans « l’air du temps » mais ce parfum ne m’a jamais fait cet effet.

    L’immortelle : c’est interessant, je songe à « l’eau noire » d’Hermès, où les notes aromatiques m’ont fait cet effet « solaire ». Le paysage de garrigue avec le ciel bleu et le bruit des vagues en fond.
    Paradoxalement, ce sont pourtant souvent des « herbes séchées ». Et l’immortelle est très sombre, rauque.
    Après avoir essayer de fixer le soleil, on voit tout autour de nous baigné de noir, le sombre de l’immortelle me fait cette impression « solaire ».

    Tiens, un exemple de parfum « solaire » me vient. « Arabie » de Serge Lutens me fait cette impression.
    Quant aux notes marines, avec l’été je ressens « Odalisque » (parfum de nicolaï) que je n’aime pas trop, sous un nouvel angle.

    • Sylvaine dit :

      Bonjour Julien
      merci pour votre intervention très intéressante, effectivement c’est cela qui est passionnant, quand on partage sur le parfum , c’est que en fait, personne n’a ni raison , ni tort ! je vous ai exposé mon point de vue , mais je comprends tout a fait qu’il ne soit pas partagé.
      Pour avoir travaillé avec beaucoup de parfumeurs, j’arrivais à partager avec eux, cette même traduction de la note ensoleillée ou solaire, évoquée dans mon papier.
      Chacun des parfums que vous évoquez , contient ces notes à inflexions solaires ou lumineuses, mais , celles-ci sont habillées d’autres facettes (gourmandes, ou plus sombres etc) qui peuvent, en fonction de l’émotion et de la perception et du ressenti de chaque personne, éclipser celles-ci
      Mais, Je pense que les personnes qui aiment les parfums ensoleillés, les portent toute l’année pour leur rappeler de superbes moments de vacances à la plage ou d’évasion, dans des contrées exotiques ( synonymes de bonheur pour eux !) ,
      Vous avez raison de rappeler que quand on veut associer parfum et soleil, il faut être vigilant il peut occasionner des tâches (dues a des matières naturelles) ou des rougeurs voire brulures( a cause de l’alcool)mieux vaut se parfumer uniquement le soir ou sur les vêtements, même si des promesses sont faites , en disant qu’il n’y a aucun problème.
      Merci encore de cet échange et de m’avoir fait pensé à d’autres parfums.

  3. Bonjour Sylvaine,

    Ah grand débat que cette note solaire !!! Effectivement, le nombre de fois qu’on nous demande de créer un parfum « solaire » ! … Il faut vraiment se faire préciser ce qu’on entend par là et vous avez pas mal fait le tour de la question.
    Pour ma part, je demande toujours à un client si on parle de
    – fleuri solaire (et là on retrouve bien toutes les fleurs que vous citez : ylang, tubéreuse, salicylates etc … qui vont chercher l’effet fruité du monoï et de la coco)
    – ambré solaire : notes ambrées, vanillées, lactées … et pour moi la référence est la très regrettée crème solaire Club Med qui a bercé mon enfance … (d’ailleurs si quelqu’un en a encore un flacon, je suis preneuse !!!)

    Intéressant de citer l’immortelle et ses notes de pinèdes séchées par le soleil, mais je me sens plus dans le maquis corse qu’à la plage…et pour le mimosa, je l’associe tellement à l’hiver, que je ne le sens pas du tout solaire, mais plus amendé, poudré…

    Il y a une fleur que j’ai découverte il y a pas longtemps : l’Ajonc d’Europe. (si vous voulez en savoir plus : http://le-musc-et-la-plume.com/2009/05/05/ajonc-deurope/).
    Je ne pensais pas qu’il était utilisé et je l’ai trouvé récemment dans un dossier de presse dans Burberry Summer Homme. (enfin dans le dossier de presse, après est-il vraiment dans la formule ? c’est autre chose ! …)

    Je suis d’accord avec Julie, je n’ai jamais compris le positionnement de Dune, que la marque qualifie de fleuri océanique, alors que je le sens oriental vert, aussi sombre qu’un Must de Cartier ! … Bizarre, bizarre …

    • Sylvaine dit :

      bonjour ,musc et la plume
      merci de vos commentaires très intéressants! je peux comprendre que le mimosa , peut évoquer autre chose qu’une note solaire( il possède effectivement une note amandée et poudrée ), cela dépend de la façon dont il a été habillé, dans champs elysées ,il a été enveloppé de ses propres feuilles a l’odeur verte , de lilas ,, ça ne fait que renforcer le côté gai, ensoleillé de ce parfum ! si pour moi, le mimosa est associé a l’été , c’est peut être que j’ai bq senti le mimosa quatre saisons quand j’allais dans le midi.
      l’ajonc est une belle idée , je n’ai pas encore été assez imprégnée de cette odeur , pour l’avoir mémorisée, je pense que certains parfumeurs l’ont déja travaillée en reconstitution.idée a creuser ! il faut parfois se méfier des annonces faites sur les ingrédients dans les parfums.
      C’est vrai que dune est très vert , très proche de la structure de MUST de cartier, mais il a cette petite note assez discrete , c’est vrai ! de notes marines ou océaniques !mais ce n’est pas le plus solaire de la liste vous avez raison!
      bonne journée et encore merci de votre point de vue

  4. soph dit :

    Bonjour,

    quand vient l’été , en réédition de 1998, n’a rien à voir avec le parfum éponyme vintage?

    La terracotta voile d’été est dérivée de l’actuel quand vient l’été ou de l’ancien?

    merci beaucoup
    et bonne journée!

    • Sylvaine dit :

      chère Sophie
      la réédition est vraiment différente , mais reprend le meme thème que l’ancien, et terracotta voile d’été reprend l’actuel , en moins concentré
      a bientôt
      bonne journée !

  5. Thierry dit :

    En fait, quand on parle de parfum solaire, deux impressions me viennent à l’esprit :
    – d’une part les notes qui évoquent la peau ou un autre « support » chauffé par le soleil et cela correspond aux principales notes que vous citez.
    – mais aussi d’autre part les « parfums solaires » qui irradient un peu à la façon d’une source lumineuse. Je ne suis pas fan moi non plus des notes marines, mais j’aime beaucoup Lys Méditerranée (Frédéric Malle) qui appartient à cette catégorie lumineuse et légèrement saline.

  6. carmencanada dit :

    J’ajouterais à votre liste de parfums solaires une eau de toilette dont on parle assez peu mais dont vous connaissez l’auteur, puisqu’il s’agit de Mathilde Laurent: Ensoleille-moi, des Parfums André Gas (la marque tropézienne de bijoux de fantaisie). Un très bel essai sur l’odeur du monoï, ylang/vanille/coco, qui comporte un peu d’absolue de tiaré… dont vous savez le prix! Une vraie odeur de vacances! J’adore ces parfums salicylés…

    J’ai aussi un petit faible pour le pittosporum (il a existé en extrait un moment): on en trouve dans Paris. L’odeur est un peu grasse, moins fine que celle de la fleur d’oranger, mais narcotique!

    • Sylvaine dit :

      merci Denyse de cette information effectivement je connais l’auteur,mais je ne connais pas ce parfum:. j’irai le sentir ! Je pensais qu’elle travaillait pour Cartier exclusivement. Quant a l’odeur de pittosporum, savez vous où elle se trouve a paris ?? je suis intriguée !! bonne journée

      • carmencanada dit :

        Mathilde a réalisé le parfum Ensoleille-moi juste avant d’être engagée par Cartier…
        Le pittosporum que j’ai senti fleurissait il y a environ un mois dans une toute petite rue entre le Champ-de-Mars et l’avenue de Suffren, la rue Jean-Carriès. On en trouve également derrière l’église Saint-Léon, dans le 15ème. Malheureusement, la floraison est terminée…

        • Sylvaine dit :

          merci Denyse de ces précisions et informations , l’année prochaine, j’irai les sentir , je ne savais pas qu’on pouvait trouver a paris! c’est génial , merci!! , bonne fin de soirée

  7. boudoir36 dit :

    Bonjour M.me Delacourte, je voudrais avant tout vous faire mes congratulations pour votre blog si pointu et si riche d’informations. En plus je pense que dédier du temps pour partager votre passion, votre connaissance et votre expérience mérite encore plus d’admiration étant donné que vous avez la responsabilité de l’héritage Guerlain (et donc, je pense, très peu de temps).
    C’est vraiment amusant la différence de perception du concept de «parfums solaires». Pour moi (je suis sicilien) le soleil et l’été sont représentés par l’odeur de la plage prés de Catane, avec des arbres d’eucalyptus, dont les feuilles ensoleillées donnent une senteur chaude et boisée, et d’autres arbres (je ne connais pas le nom français, mais en italien ils s’appellent «oleandri») avec des fleurs blanches et roses à la senteur puissante et amandées. L’après-midi chaud est la récolte des figues, avec la senteur verte des feuilles et lactée des fruits. La nuit par contre est représentée par l’odeur du jasmin dans les jardins en quête de fraicheur. Ces sont mes souvenirs olfactifs d’enfance. Toutefois je retrouve l’odeur de la peau exposée au soleil après le bain de mer dans un parfum qui s’appelle Sel de Vetiver…

    • Sylvaine dit :

      à boudoir 36, merci de votre point de vue sur les odeurs solaires , c’est vrai que c’est assez subjectif!! nous avons quand même quelques odeurs solaires en commun !! , en autres j’ai comme vous cette même sensation de plaisir a la récolte des figues et c’est vrai que dans le midi aussi l’odeur des eucalyptus et des aiguilles de pins, chauffés par le soleil m’évoquent les vacances , merci de vos encouragements ! a bientôt

  8. julita54 dit :

    Bonsoir ,
    J’ai enfin pu sentir Mimosa-Tiaré et j’ai été conquise par ses notes solaires comme vous dites qui nous renvoient instantanément dans nos souvenirs de vacances au soleil !
    Cette AQUA ALLEGORIA me semble tout à fait réussie , la fragrance est douce , fleurie mais pas trop sucrée , lumineuse , bref parfaite pour les beaux jours .
    Moi qui adore le mimosa , je suis comblée !

    Je regrette vraiment de ne pas pouvoir me l’offrir et en plus , la vendeuse n’avait même pas d’échantillon ….

    • Sylvaine dit :

      bonsoir julita, merci de ce commentaire , heureuse que tiaré mimosa vous ai plu!! donnez moi votre adresse , je vous enverrai un échantillon
      bonne soirée

      • julita54 dit :

        Bonsoir Sylvaine ,

        Merci énormément , vous me comblez !!! Je vous l’envoie sur votre boite-mail ( que vous avez donnée dans MUSC ) .
        A propos , cette AQUA est-elle éphémère ou sera-t-elle distribuée en continu ?

        Je vous souhaite une belle soirée d’été …..

  9. Boolala dit :

    Bonjour Sylvaine,
    J’aime la passion que vous dégager au sein de votre blog, est ne peut que vous prier de continuer!!! C’est toujours très intéressant que des parfumeurs expérimentés partagent leurs connaissances. Je ne suis que novices en la matière mais aspire un jour à faire parti de la profession!
    Je tiens à vous remercier surtout pour les nouveaux horizons que vous me fournissez, en effet, l’absolu d’immortelle pour moi m’évoque un coté métallique, herbacé, assez désagréable aussi (ma première impression était assez violente face à cette matière). Et pour moi les notes solaires seraient liées à la noix de coco, l’ananas (le caproate d’allyle notamment et le tiglate de Z-3-hexenyle dans un registre plus aqueux), le rhum, le romarin (à cinéole) couplé aux notes marines enfin ces ambiances que l’ont peut avoir face à un bar devant la plage de sable fin, ou lors d’une promenade dans les calanques de Marseille)…
    Aussi les notes florales comme le jasmin ne faisaient pas parti de ces références (sauf le tiaré et la fleur de frangipanier), enfin bref merci beaucoup vous m’avez ouvert sur de nouveaux horizons pour d’éventuelles créations!!!

  10. zab63 dit :

    Bonsoir, Sylvaine.
    Je regrette amèrement « Ylang et Vanille » qui, pour moi, sentait vraiment les vacances… et aussi les produits pour bébé !
    Il paraît que « Fire Island » de Bond ( parfum américain faisant partie de la série des parfums new – yorkais ) sent exactement l’Ambre Solaire. J’ai hâte de le découvrir, mais il n’est pas disponible en France .

    • Sylvaine dit :

      chère ZAB , ylang et vanille pour votre information existe en collection privée , sous forme d’extrait !! alors bien évidement je ne vous cache pas que le prix est assez élevé, mais ça représente 2 litres de parfums dans une présentation hyper luxueuse !!
      il me semble que l’on peut trouver Bond a Paris , je vais essayer de le trouver et de la sentir merci pour cette info

  11. charlie dit :

    Bonjour Sylvaine, je crois que les parafums l’ame d’un héros, Philtre d´amour et la cologne du 68 sont des parfums avec des notes solaires. Je suis du sud et jáime bien un parfum avec une touche de soleil. ( pardon pour mon français, je suis portugais)

    • Sylvaine dit :

      bonjour Charlie

      les note solaires , vous les retrouvez dans cologne 68, instant de guerlain femme, cruel gardenia! cuir beluga! mimosa tiaré, je les sens moins dans l ‘ame d’un héros et philtre d’amour bonne journée
      !

  12. Charlie dit :

    Merci Sylvaine,

    Je suis un homme du sud. J’ai un faible pour les parfums solaires. J’adore la cologne du 68. Un des mes parfums préférés pour la saison, J’aime aussi Mayotte mais a mon avis plus capiteux. Sables de Goutal et un très beau parfum et puis Cruel Gardénia et cuir Béluga sont magnifiques. J’aime aussi pour la saison Sous le vent, un parfum chypré et vert. Je vous souhaite un week-end parfumé

    • Charlie dit :

      J’aime aussi quand vient l’été. Ylang-ylang et fond miellé évoquent aussitôt la peau bronzée et le foin chauffé au soleil. Le comble de la sesualité! J’aimerais bien voir une reédition de ce parfum magique. Une fois encore merci

  13. Susanna dit :

    Sylvaine, connaissez-vous Bigarade concentrée? C’est pour moi un parfum solaire par excellence.
    Avec de l’orange, de la rose… il y un peu d’indole – je ne sais pas si c’est du jasmin ou peut être de la fleur d’oranger.

    J’aime bien l’instant de Guerlain. J’ai l’EdP. Mais ce n’est pas pour tous le jours, pour moi c’est trop sucré pour le travail. Après de porter un parfum doux j’aime bien qqc plus frais, plus sec, plus subtil. J’adore Pour Monsieur de Chanel. Est-ce que vous pensez que c’est portable pour une femme?
    L’instant contient beaucoup de musc, n’est-ce pas? J’ai fait un expériment. Je l’ai mélangé avec Voyage d’Hermès. Ca a été intéressant. Deux parfums avec une note de musc similaire, tous les deux très nets – et le résultat assez animal 😉

    • Sylvaine dit :

      bonjour Susanna , non je connais pas bigarade concentrée ?? tous les parfums masculins peuvent bien évidemment etre portés par des femmes , il n’y a pas de règle! l’important est l’émotion , et l’attraction !
      De mon côté, je ne suis pas fan du mélange de parfums! les parfumeurs mettent tellement de temps a mettre au point les formules mais je sais que beaucoup de nos clientes le font !!
      et c’est vrai que l’instant est très musqué !! vanillé par le benjoin ! et ambré! bonne journée

  14. Susanna dit :

    PS:
    Comment est-ce que la formule de l’extrait de l’instant est-elle différente à l’EdP? Est-ce que l’instant est aussi pensé dès l’extrait?

    • Sylvaine dit :

      oui Susanna , les formules en général parfum,chez Guerlain !! eau de parfum, eau de toilette sont différentes+ l’alcool est différent + une concentration différente, c’est la raison pour laquelle on peut aimer dans la meme fragrance , l’extrait et l eau de parfum par ex et ne pas etre trop attiré par l ‘eau de toilette, les fragrances sont vraiment différentes, amusez vous a comparer !! ,c’est vraiment une spécificité de guerlain , bonnne journée

  15. Je l’ai appliqué chaque jour depuis 3 semaines avant l’huile protectrice et j’ai bronzé très rapidement et sans coup de soleil. Le spray est très précis avec une bonne diffusion et une juste quantité du produit. L’odeur est très agréable. Il pénètre rapidement sans sensation collante ou grasse. Très bon rapport qualité/prix. Texture « lotion ».

  16. Cris dit :

    Quel parfum chargé en salicylate pour son odeur « été » et vanille conseilleriez-vous ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tapez votre mot-clé de recherche, et tapez sur Entrer pour rechercher