Le Blog de Sylvaine Delacourte.

Menu & Recherche

L’ART ET LA MATIÈRE : Myrrhe et délires

La collection ART ET LA MATIÈRE s’est attachée à faire resplendir des fleurs sublimes et matières iconiques de Guerlain :

Chaque création y magnifie une matière première précieuse qui s’épanouit dans une fragrance confidentielle et sophistiquée, exclusivement vendue dans les boutiques Guerlain .

Cruel Gardénia (notes de gardénia),

L’art et la manière de créer un sillage criminel. Ni capiteux ni opulent, juste sur dosé en muscs blancs, il  envoûte définitivement par sa sensualité assassine. Un gardénia solaire qui trouble et finir par obséder.

Rose Barbare (rose Bulgare),

Une matière culte, la plus chérie, la plus célébrée des parfumeurs, mais aussi la plus galvaudée. Une rose noire, épineuse, indomptable , rebelle et sensuelle qui poignarde en plein cœur.

Iris Ganache (iris de Toscane),*

Singulier et racé,  fondant comme un praliné, cet accord nous invite à mordre délicatement dans son cœur moelleux bergamote, cannelle, iris, chocolat blanc, vanille, musc…Un parfum de gourmandise qui met l’eau à la bouche.

Excellent sur la peau , même une peau d’homme..

Angélique Noire (angélique de France et vanille de Madagascar),

L’histoire d’une fleur sage et timide, qui se dissipe et s’affranchit au contact de la suave vanille. La rencontre choc entre l’amertume d’un élixir de jouvence et la douceur de la vanille.Un big bang entre les notes vertes, crues et la vanille.

Spiritueuse Double Vanille (vanille de Madagascar)

Une étonnante composition où chaque matière évoque le voyage, les longues traversées en bateau, où le bois de la coque se mêle à celui des barriques de rhum et aux caisses d’épices. Parfum de séduction et de lumière, l’or de la vanille, nous éblouit.

Bois d’Arménie (benjoin du Laos),

Se laisser entraîner dans les volutes du papier d’Arménie, succomber au sortilège de l’encens, sentir son cœur battre la chamade sous les œillades du bois de gaïac.Paresser sur un tapis de benjoin et sombrer sous la fougue du patchouli …Toute la sensualité piquante d’un oriental épicé boisé.

Tonka Impériale (fève tonka du Vénézuela),

Un fin mélange d’odeurs baumées riches en facettes contrastées, de senteurs miellées, de pain d’épices,d’amandes, de foin et de tabac.  Racée, surprenante, la fève tonka  » très guerlinesque « marque les esprits.

Cuir Beluga (notes cuirées douces),

Comme une lumière chaude à même la peau, son effluve annonce la profondeur sophistiquée de la note cuir enveloppée dans la volupté de l’ambre et de la vanille, héliotrope et immortelle. Doux un pashmina.  Un oriental qui évoque la douceur du daim blanc.

et, aujourd’hui :

Myrrhe & Délires (myrrhe de Somalie).

MYRRHE ET DÉLIRES

Neuvième création pour la prestigieuse collection L’Art et la Matière,

Cette collection, dédiée aux matières fétiches de Guerlain, invite cette fois-ci une essence rare qui n’a jamais été utilisée dans aucun des parfums de la marque. Elle l’est d’ailleurs très rarement dans la parfumerie,
cette matière première étonnante, mystérieuse possède  beaucoup de profondeur,elle méritait ainsi un rôle majeur dans une création .Sombre, mystérieuse;  l’idée fut de  la faire sourire de l’illuminer, de lui apporter LA touche d’or.

Comme un goût de délices interdits, cette matière première exhalante envoûte par ses sortilèges et ses facettes mystérieuses: mousseuse, végétale, résineuse, aromatique, onctueuse, ambrée, fumée, balsamique, avec une particularité :sa facette réglisse .

Tout le jeu a consisté à flouter  les contours d’une matière première riche et radicale. Un exercice  difficile : le résultat : d’infimes petites touches fraîches, fruitées (note abricot et poire) et tendrement épicées( poivre noir et poivre rose) L’inflexion suivante est plus puissante avec un cœur floral, iris et rose, auquel la myrrhe impose une allure et une amplitude à la mesure de leur charme essentiel. Un dialogue dans lequel l’encens, le patchouli et une pointe de réglisse se fondent avec malice .

Une fragrance qui peut comme souvent dans cette collection séduire les hommes et les femmes.

DIVINE MYRRHE

résine : la myrrhe


Essence sacrée s’il en est, la myrrhe est connue depuis des temps immémoriaux ; elle est mentionnée dans des textes égyptiens datant de 2000 ans avant J.-C. et dans ceux de la Bible. Elle est aussi l’une des offrandes, avec l’or et l’encens, des Rois mages à l’Enfant Jésus.

Principalement utilisée dans les rituels sacrés, notamment pour les embaumements, elle l’est toujours en pharmacopée, sous forme d’onguents ou d’élixirs comme le kyphi.

C’est dire son importance à la fois historique, bénéfique et mystique. Ses volutes odorantes sont, avec l’encens, à l’origine même du parfum, du temps où ses vapeurs médiatrices scellaient l’alliance éternelle entre les hommes et le divin.

Sa résine, ou plutôt sa gomme-résine, est extraite de l’arbre à myrrhe, un arbuste épineux, haut de un à six mètres, qui pousse exclusivement dans les savanes arides de Somalie, d’Éthiopie et de la péninsule d’Arabie. Au moment de sa floraison estivale, le tronc de l’arbre se boursoufle de nœuds qui doivent être incisés pour que la résine s’écoule sous forme de petites larmes  . C’est à ce moment-là qu’elles sont récoltées pour obtenir la sublime essence de myrrhe.

Les habitants de Somalie font des incisions dans l’écorce de cet arbre pour en activer l’écoulement.Ce suc huileux se solidifie en larmes de couleur blanc-jaune qui rougissent en séchant .

La mythologie grecque entretint le mythe de la transformation de Myrrha, l’incestueuse, en  arbre à myrrhe, avant de donner le jour à Adonis.

HISTORIQUE ET ORIGINE :
De la famille des Burséracées

La Myrrhe avait été incluse dans la composition de la potion donnée au Christ avant la crucifixion, car elle était reconnue pour ses effets cicatrisants.

PROPRIÉTÉS ET INDICATIONS PRINCIPALES :

L’huile essentielle de Myrrhe a une action antiseptique particulièrement efficace. Elle est tonique et stimulante, cicatrisante, anti-inflammatoire et analgésique. Très efficace pour apaiser les maux de gorge et pour traiter les affections de la bouche (gingivites, stomatites, lésions dues aux prothèses dentaires), comme celle du pharynx, la Myrrhe est très souvent utilisée dans les produits de soins dentaires. Elle est également efficace dans les infections des voies respiratoires.

Sylvaine Delacourte

Nez, parfumeur, passionnée par Guerlain.

Articles liés

Special News Letter Nathalie Pichard 10 th Anniversary

This month brings a special edition of WFN… to celebrate…

Une Nouvelle Aventure

  C’est avec beaucoup d’émotion que je vous invite à…

Habit Rouge et Habit Rouge Dress Code

Habit Rouge   Il y a cinquante ans, en  1965,…

Tapez votre mot-clé de recherche, et tapez sur Entrer pour rechercher