Le Blog de Sylvaine Delacourte.

Menu & Recherche

Parfums à base d’amande : l’amande dans tous ses états

J’adore la note amandée, dans tous ses états ! Tout d’abord dans les friandises : frangipane, sirop d’orgeat, calissons, cornes de Gazelle, tiramisu, financiers, macarons, amandines, la liqueur amaretto et enfin le « granita de mandorle  » chez Grom. C’est une glace granitée à l’amande absolument irrésistible !

Je l’ai aimée aussi dans les parfums : dans certains parfois disparus comme celui de Castelbajac, ou encore dans Hypnotic Poison de Dior, Portofino de Dior, L de Lolita, Héliotrope de Etro.

Sans oublier l’Héliotrope Blanc de Pivert, qui est historiquement le premier parfum amandé, mélange de sucre glace et de poudre d’amande. Il est encore commercialisé. C’est l’ancêtre des parfums à l’amande. Sa version originelle est sortie en 1850. 

Je l’ai fait ajouter par Randa Hammami dans la création de l’Instant Magic, et dans Mon Précieux Nectar. Elle est présente aussi dans la Petite Robe Noire (pour faire une cerise en parfumerie, il faut ajouter aux fruits rouges, de l’amande !! ), mais aussi dans Tonka Impériale des Exclusifs des parfums Guerlain, que j’ai développée comme La toute première Petite Robe noire avec Delphine Jelk. 

L’Homme Idéal, de Guerlain, c’est une « amande au masculin  » hommage  à Jicky. C’est un accord « amaretto » : fait de notes amande naturelle, appelé aussi benzaldhéhyde, mais  » naturel » accompagnée de  fève tonka et de notes cuir.

Petit retour sur l’amande naturelle

Pour la fabriquer, on part de l’intérieur des noyaux d’abricot et on fait une hydro distillation. Cela permet d’en extraire le benzaldéhyde. Donc le résultat résultat donne ce produit appelé benzaldéhyde naturel.

Lorsque l’eau de vie d’abricot (abricotine) est fabriquée, on utilise uniquement la chair de l’abricot et le noyau est jeté !!
Donc c’est une nouvelle utilisation du noyau où l’on va venir récupérer l’intérieur du noyau que l’on va  l’hydro- distiller.

L’héliotropine

Autre note amandée : l’héliotropine découverte en 1869 , utilisée pour la première fois dans Après L’ondée, puis dans l’Heure Bleue, et 100 ans après dans l’Heure de Nuit (exclusif).

C’est une molécule que j’adore, qui n’est pas aussi bonne que la senteur naturelle de l’héliotrope : cette petite fleur magique qui ressemble un peu à la violette (on la trouve chez les bons pépiniéristes !) à l’odeur délicate de vanille et de poudre riz ! Mais hélas cette fleur ne livre pas son âme !! Heureusement que l’héliotropine est venue à la rescousse des parfumeurs !

heliotrope

Emile Zola : « Ils traversaient des résédas, qui leur montaient jusqu’aux genoux, comme un vrai parfum. A côté d’eux, un champ d’héliotropes, d’une haleine si douce de vanille, qu’elle donnait au vent comme une caresse de velours. »

L’aldéhyde anisique

Dans les notes légèrement amandées, on peut prendre en considération également l’aldéhyde anisique, qui agit plus en tête que l’héliotrope, donc la prolonge dans le cœur de la formule. Elle a été utilisée pour la première fois aussi dans Après L’ondée.

Amande et fève tonka

Et enfin la fève tonka, note très riche avec ses multiples facettes amandées, tabacées, boisées, facette  pain d’épices,…

Elle est présente avec l’amande naturelle dans Vangélis de la collection vanille.

La fève tonka, matière que j’ai traitée dans un post complet sur mon blog, il y a quelques mois.

7B5686C903C14503

La coumarine présente (dans la fève tonka et synthétisée) découverte en 1868, véritable « âme » de la fève tonka utilisée aussi pour la première fois par Guerlain dans Jicky en 1889.

Et enfin : l’amandolène de Chez Firmenich qui a une note amandée, assez florale, vraiment intéressante.

La plupart du temps on rajoute au benzaldéhyde très fugace, de l’héliotropine fleurie, poudrée, vanillée et amandée ainsi que de la fève tonka qui est baumée, vanillée et légèrement amandée.

La note amande naturelle est très présente en tête dans Florentina de La Collection muscs, en note de tête, qui est suivie d’une cohorte de fleurs poudrées: mimosa, heliotrope, violette et racine d’iris. La note vetiver traverse la fragrance et lui donne sa vibration.

Les vertus de l’amande dans le parfum

Et si l’on parlait de ses vertus? L’amande est très riche en vitamine E, minéraux et oligo-éléments…

  • L’amande est un fruit alcalinisant, très nutritif, énergétique, reminéralisant. Ce fruit est dépourvu de cholestérol, riche en phytostérols et en protéines végétales.
  • Salutaire pour la poitrine, les poumons, l’estomac, les intestins. Elle présente des propriétés antiseptiques intestinales. Elle s’oppose à toutes les fermentations intempestives.
  • Favorable à un bon équilibre nerveux. Sa richesse en magnésium et en phosphore assimilables en fait un excellent tonique pour notre système nerveux.
  • Elle est excellente pour la santé des os grâce à sa forte teneur en calcium.
Sylvaine Delacourte

Nez, parfumeur, passionnée par Guerlain.

Articles liés

L’Iris Pallida : parfum et matière première

L’iris est l’une de mes matières premières favorites, elle est…

Newsletter Nathalie Pichard N°73

Dear Reader, Please find enclosed your latest toPNotes Newsletter October N°…

LA BERGAMOTE

Avant d’entrer plus en détail sur la bergamote, son histoire,…

Fil de discussion post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tapez votre mot-clé de recherche, et tapez sur Entrer pour rechercher