Le Blog de Sylvaine Delacourte.

Menu & Recherche

La tête d’Henri IV

Vous avez déjà lu lors d’un précédent post : mes aventures sur les « supposées reliques » de Jeanne D’Arc, cette fois, toujours accompagné de Jean Michel Duriez,(parfumeur créateur),  avons toujours, à  la demande du Docteur Philippe Charlier: médecin légiste et paléopathologiste de renom, eut l’honneur de renifler le crâne d’ Henri IV.

Hier soir, sur France 5 , nous avons eu la surprise  de voir un  superbe reportage sur ce sujet.

Les coulisses  se sont passées chez IFF , nous avons été en fait confrontés à deux têtes, aux sourires édentés, assez effrayants, qui ont été placées dans des cabines d’olfaction, (où normalement nous sentons des parfums ou bougies!)

Tout le monde a eu peur que l’odeur soit puissant et horrible, mais pas du tout , nous avons du demander de sortir les têtes, pour les renifler de près.

Le docteur Philippe Charlier , ne savait pas à l’époque si l’une des têtes  était celle d’ Henri IV. Il a dirigé 19 scientifiques pendant de longs mois et a désormais récolté les  preuves irréfutables de l’appartenance de cette tête.

Jean Michel et moi-même étions d’accord pour dire que l’odeur était vraiment supportable,  cuirée, légèrement animale,  sentant les vieux livres, poussiéreuse, mais pas désagréable du tout ! Nous avons du passez « notre nez  » assez près de ces têtes peu « ragoutantes » car l’odeur était assez ténue, ce qui donne à l’écran des photos assez effrayantes.

Mais pour nous deux, aucune trace d’aromates ou traces d’embaumement, ce qui a été vérifié ensuite et validé par un Head Space , réalisé par la Société IFF.

L’aspect était par contre impressionnant , car sur  la peau transformée en « parchemin de cuir » nous pouvions apercevoir encore les poils de barbe, les oreilles étaient bien formées dont une avait encore le trou laissé par le port d’une boucle d’oreille.

Je ne sais pas si nos aventures vont continuer , en tant que spécialistes d’olfaction sur momies, reliques en tout genre, je l’espère …affaire à suivre!!  , mais je ne regrette pas cette expérience hors du commun.

Merci au Docteur Philippe Charlier , médecin passionné et charmant avec qui nous avons passé des moments incroyablement riches en anecdotes et en expériences uniques.

cliquez sur ce lien ci dessous  pour connaitre l’histoire qui commence en 1919 : un brocanteur du nom de Joseph Emile Bourdais, achète dans une vente aux enchères de l’hôtel Drouot, une tête momifiée pour la somme de 3 francs. Il a passé toute sa vie à essayer de prouver qu’il s’agissait bien de la tête de Henri IV ( sur sa tombe , il y a d’ailleurs sa propre photo qui regarde la tête de HENRI IV!) Il ne réussira pas de son vivant à le prouver  ! Grâce au docteur Charlier , les preuves ont été enfin réunies, Monsieur Bourdais doit être soulagé.

http://documentaires.france5.fr/documentaires/le-mystere-de-la-tete-dhenri-iv

Sylvaine Delacourte

Nez, parfumeur, passionnée par Guerlain.

Articles liés

News Letter Saint Valentin Février 2018 n°67

Dear Readers Content : MIAMI, PARIS, NEW DEHLI MUMBAI The…

Sources d’inspiration

On me demande souvent d’où vient la naissance d’un parfum, …

Une Nouvelle Aventure

  C’est avec beaucoup d’émotion que je vous invite à…

6 Discussion to this post

  1. Régis dit :

    Bonjour

    j’adore les parfums Guerlain

    A quand des parfums LVMH sans BHT

    le BHT étant très nocif pour la santé !!!!

  2. Régis dit :

    pourquoi ne pas supprimer le bht ???? certains parfums (Caron par exemple) n’en contiennent pas ? votre avis m’interesse !

  3. Julien dit :

    C’est étrange. Ces histoires d’expertise ont tout pour enflammer l’imagination, créer de nouveaux romans et de nouveaux mythes, et pourtant elle me ramène à la terrible platitude de la réalité. Fin de l’histoire.

    Du personnage mythique Henri IV, voici la rencontre dans le présent et le réel : une tête édentée, desséchée.
    Le personnage a été le personnage le plus puissant de France, a vécu les guerres de religion, dans les romans il a échappé aux tentatives d’assassinat de Catherine de Médicis, il a illustrer nos livre d’histoire. Il a été brodé dans notre imagination.
    La réalité vient nous ramener à des choses plus simple : Henri IV était un homme comme vous et moi, et il est mort. C’est une tête, comme retrouvées hier, qui nous fait face.

    Il y a tant de romans qui pourraient commencer par une experte en parfum qui a rendez-vous avec l’histoire. Des romans policiers type Agatha Christie, de complots historiques comme Dan Brown, ou de chasse au trésor façon Indiana Jones.

    Je me rappelle ma visite du musée Gutenberg, les bibles y sont exposées dans un pièce coffre-fort. Derrière leur vitre, elles ont l’air d’avoir été imprimées la veille. Les 500 ans qui nous sépare prennent l’épaisseur d’un cheveux.

    Et vous, si on lit que l’expérience est passionnante, quelle impression retenez-vous de votre rencontre avec un tel « objet » historique?

    • Sylvaine dit :

      cher Julien
      Encore désolée pour ce retard, je vous remercie de vos commentaires et questions tres interessantes et by the way tres bien « ecrites »
      ce que je retiens de cette aventure : c’est surtout la rencontre avec le professeur Charlier, qui est passionnant et qui vient d’ailleurs d’écrire un livre qui raconte toutes ces histoires sur la « fin de ces hommes célèbres » , l’autre point c’est d’avoir collaboré avec mon copain Jean michel Duriez a cette expérience, on avait l’impression de faire partie des fins limiers a la recherche de la verité, et faire partie de ces experts a été gratifiant !
      J’avais peur que cette tête ne sente mauvais et me répugne, tout compte fait non , l’odeur était ténue, ce n’était pas spécialement agréable de voir cette tête horrible ! mais le fait que ce soit la tête du supposé Henri IV , a fait passé la pilule!ce qui était impressionnant c’est de voir encore les traces de la barbe sur cette peau cuirée, le trou de la boucle d’oreille sur le lobe encore en bon état après toutes ces années!!
      et enfin l’histoire de l’achat de cette tête par ce brocanteur était passionnante ,ce monsieur a quand meme passé toute sa vie a essayer de prouver que c’était bien la tête de henri IV , sur sa tombe d’ailleurs il y sa propre photo face a la photo de la tete du roi, c’est dire son obsession !!.
      le fait d’avoir participé a résoudre cette énigme, est egalement une façon de lui rendre hommage et clore le chapitre .

  4. regis dit :

    On le trouve aussi dans les crèmes guerlain pour le visage et corps……triste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tapez votre mot-clé de recherche, et tapez sur Entrer pour rechercher