Le Blog de Sylvaine Delacourte.

Menu & Recherche

Egéries de Guerlain de L’impératrice Eugénie à Nora Arnezeder (1ère partie)

Derrière beaucoup de  parfums Guerlain se profile une figure féminine. . Hommage en forme de révérence olfactive faite à une figure impériale ou royale, le parfum devient très vite une expression raffinée et intime du sentiment amoureux. Ce gage d’amour se révèle d’abord avec Aimé Guerlain : Voilà pourquoi j’aimais Rosine, qu’il crée en 1900, en est le témoignage le plus éloquent. Femmes réelles ou femmes rêvées, têtes couronnées ou figures auréolées de gloire du monde de l’art, héroïnes de leurs temps ou de roman, elles ont toutes incarné l’image de la féminité, figures de proues d’une époque dont Guerlain a su perpétuer l’aura dans des parfums phares.

A commencer par l’Eau de Cologne Impériale, créée en 1830, qui saura séduire l’Impératrice Eugénie en 1853, qu’elle veut tout d’abord exclusif et plus tard celui-ci vaudra à Guerlain le titre  de parfumeur breveté de Sa Majesté. La légende veut que les violentes migraines dont souffrait l’Impératrice aient trouvé dans cette eau de Cologne fraîche et hespéridée un soulagement inespéré,(effectivement il y avait une surdose de fleur d’oranger !) pour laquelle Pochet et Du Courval créeront l’emblématique flacon aux abeilles. Mais la Reine Victoria, Isabelle d’Espagne, Sissi et, à leur suite, toutes les cours d’Europe, n’avaient pas attendu ce sésame impérial pour ne jurer que par Guerlain.

eugénie 2Dès 1840, on voit fleurir dans la boutique de la rue de la Paix d’innombrables bouquets : Bouquet de la Comtesse de Jersey, Bouquet de la Duchesse de Bedford, Bouquet de la Marquise de Londonderry. Les cours d’Europe centrales voueront à la Maison un véritable culte, et adopteront le Bouquet Princesse Amélie de Furstemberg (baptisé plus tard Bouquet de Furstemberg). Quant à la Reine de Roumanie, elle fera partie des happy few pour qui Guerlain créera un parfum unique.

Très vite, l’hommage dû au rang va céder la place à celui qu’inspirent les sentiments, ainsi qu’en témoignent des parfums comme Marie-Christine ou Nice Dear.

Mais c’est Jicky, en 1889, qui ouvre réellement cette page de la modernité, à la fois par sa composition mixte, mêlant pour la première fois  (quelques produits de synthèse :coumarine, linalol, et vanilline , travaillés  dans beaucoup de produits naturels) , et la double évocation de son nom. Ce dernier serait inspiré à la fois du surnom affectueux donné par Aimé Guerlain à son neveu Jacques et de celui d’une jeune anglaise dont il était tombé amoureux alors qu’il étudiait en Grande Bretagne. Est-ce à cause de cette ambiguïté que Jicky déroutera les femmes dans un premier temps et sera d’abord adopté par les hommes ?

je pense également que sa composition audacieuse avait de quoi surprendre, après l’omniprésence de soliflores , voila un parfum , multi facettes , avec une envolée très aromatique , couchée sur un accord fougère  a  connotation assez masculine, mais surprise  !!!derrière cette note de tête, se cache : l’hyper féminin et torride accord oriental qui  deviendra pour Jacques la source d’inspiration de Shalimar. Jicky révolutionnaire donc, a plus d’un titre, a été le premier produit ayant porté le nom de « parfum », fait incroyable celui-ci fait encore chavirer aujourd’hui, les hommes et les femmes.

©

Au tournant du siècle, Jacques Guerlain va définitivement imposer la figure du parfumeur amoureux, composant de nouvelles odes à ses muses, avec le très explicite Voilà pourquoi j’aimais Rosine et le plus volage Vague Souvenir

En 1904, Jacques Guerlain va composer pour un couple d’amis le plus beau cadeau de mariage que l’on puisse rêver  :Un duo voilette de Madame et Mouchoir de Monsieur tous les deux présentés dans le  « flacon escargot », doré pour Madame et blanc pour Monsieur, lovés tous les deux dans le superbe coffret rouge.

080906-les-plus-beaux-flacons-guerlain.aspx_ss_image_mouchoir

En 1911, Jacques Guerlain est encore inspiré par une  autre muse:  une grande dame:  La kadine : princesse du palais et femme du sultan, dans son royaume du Bosphore, était une femme d’une grande beauté qui possédait un nez et un palais incomparable , elle pouvait deviner, pour une épice, deviner si la région d’où elle provenait avait connu une grande sécheresse ou une humidité inhabituelle. Floral et poudré, mêlant les notes de vanille, d’iris, de jasmin et de bergamote, Kadine est à l’image de cette muse, tendre et délicat, tel un voile de caresse.

Au début des années folles, ce sont les héroïnes légendaires ou romanesques qui vont inspirer à Guerlain certains de ses plus grands parfums d’amour et d’ailleurs… Créé dès 1905 mais lancé en 1919, Mitsouko est la figure centrale de “La Bataille”, un roman écrit par Claude Farrère, ami de Jacques Guerlain. Ce prénom, qui signifie “mystère” en japonais, laisse transparaître en filigrane une jeune femme d’autant plus magnifique qu’elle reste noble et digne malgré les émotions et la passion interdite qui la bouleversent. Ce parfum énigmatique est un chypré nouvelle génération, mariant des notes fruitées(première utilisation de l’aldéhyde C14 ) à un fond boisé et chypré  qui a gardé intact le secret de sa séduction.

P1010829

De charme, il est toujours question en 1925, mais c’est cette fois à la beauté orientale de Mumtaz Mahal que va succomber Shalimar. Véritable “temple de l’amour” (c’est la traduction de son nom en sanskrit), ce premier grand parfum oriental est une merveilleuse évocation d’un jardin fabuleux. Il abritait les amours de l’Empereur moghol Shah Jehan et de son épouse favorite  Muntaz Mahal dont la disparition le laissera inconsolable et à la mémoire de laquelle il fera construire le Taj Mahal.(voir mon précédent article)

Shalimar,désormais incarné par  la sublime Nathalia Vodianova qui dévient  également notre égérie pour les produits de maquillage et de soins.

2008_SHALIMAR_DP GRANDE PB

Au Etats Unis,  une autre égérie française:  Gabrielle Lazure, a incarné Shalimar, mais  il y a bien longtemps !.

L’exotisme qui a inspiré Shalimar est une tendance forte du premier quart du siècle. Le style “art déco” instaure le goût de l’ailleurs, la recherche ; L’Asie fascine d’autant plus que l’on découvre progressivement le Japon, dont l’ouverture à l’Occident n’a commencé que sous l’ère Meiji, à la fin du 19ème siècle. Les silhouettes féminines japonaises et chinoises, et leurs vêtements aux coupes droites, vont influencer les couturiers occidentaux et tous les artistes, à commencer par Puccini et Madame Butterfly. L’opéra Turandot va confirmer cette fascination pour les héroïnes asiatiques, leur sens du sublime et du sacrifice, avec le personnage de Liu. Cette jeune servante, amoureuse du Prince Calaf, préférera périr plutôt que de révéler son surnom : “Amour”. C’est en hommage à cette figure qui incarne toutes les vertus féminines que Jacques Guerlain crée, en 1929, le parfum Liu. Son flacon Baccarat, de verre noir, inspiré d’une  boîte à thé chinoise ayant appartenu à la famille Guerlain, renferme un parfum délicatement fleuri et poudré.

Sylvaine Delacourte

Nez, parfumeur, passionnée par Guerlain.

Articles liés

Parfums d’été ! premier jour d’automne

Déjà l’automne , adieu l’été ! pour prolonger les beaux…

REPONSES AU QUIZZ

tCULTURE 1Q : En quelle année fut créé le première parfum…

Quizz

Pour s’amuser , pour s’enrichir , je vous propose un…

14 Discussion to this post

  1. Six' dit :

    Sylvaine,

    Quel beau post!

    J’ignorais l’origine du nom « Kadine », et je n’en apprécie qu’encore plus ce merveilleux parfum! Je ne le connais hélas que par l’olfactorium de la boutique des Champs, mais j’espère tellement qu’il soit réédité, lui et le sublime Cachet Jaune… Est-ce toujours bien à l’ordre du jour?

    Sinon, j’avoue ressentir toujours un plaisir particulier à écouter Turandot lorsque je porte Liù… le bonheur au carré!

  2. Six' dit :

    Je voulais ajouter aussi que, japonisante, je m’étonne toujours de voir « Mystère » donné comme signification à « Mitsuko »… l’orthographe habituelle du nom, en japonais, est « 光子 », soit « enfant-lumière », « enfant brillante » (le fameux « -ko » qui termine tant de prénoms féminins signifie effectivement « enfant », et le premier idéogramme exprime une idée de luminosité éclatante).

  3. julita54 dit :

    Merci Sylvaine pour ce post très intéressant et très instructif !

    J’adore connaitre les noms des parfums que portaient les grandes dames de l’Histoire …..
    Que ne donnerais-je pas pour pouvoir les sentir …!!!

  4. Zazie dit :

    Vos articles sont toujours très intéressants!
    Parmi la nombreuse famille des parfums Guerlain, Jicky est le seul que j’ai été capable d’apprécier… je suis toujours surprise en entendant qu’il a connu son premier succès parmi la clientèle masculine – je n’ai testé que la version d’aujourd’hui: elle me parait assez féminine et très vanillée! – mais bon, comme on dit, les parfums sont comme les anges… Peut-être la version originelle était plus « fougère » que sa petite-fille actuelle ? Je serais très curieuse de savoir si et comment le parfum a évolué avec le temps (IFRA et abandon de matières d’origine animale à part).
    J’ai aussi une autre question : depuis un bon moment, je ne trouve nulle part les produits pour le corps aqua allegoria (notamment le bain moussant herba fresca)… ont-ils disparus? Je suis Italienne et je me demande si je puis trouver mon herba fresca pour le bain quelque part : j’aime pas l’EdT, mais j’aime bien avoir l’impression de prendre ma douche dans une prairie, dans une printemps perpétuelle!! J’espère qu’au moins ils soient encore disponibles en France…
    Oui, je me rends compte : je vous ai posté des questions un peu bêtes…

    • Sylvaine dit :

      pour l’instant , Jicky a une formule assez proche de celle de l’originale , un peu moins civette peut être!! , il reste néanmoins assez animal!! nous n’avons pas non plus senti celui qui est sorti en 1889 , nous essayons de trouver tous les matériaux de l’époque et de les repeser avec la formule originale , mais ce n’est pas chose facile et ce sera long , mais très instructif!!!
      les dérivés aqua sont supprimés depuis très très longtemps , désolée !!

  5. julita54 dit :

    Bonjour Sylvaine
    J’ai complètement craqué pour LIUque je viens tout juste de découvrir .
    Comme beaucoup de monde s’inquiète concernant la discontinuation d’ATTRAPE-COEUR , qu’en est-il de LIU ?
    Merci .

    • Sylvaine dit :

      pour l’instant il ya du stock dans attrape coeur et liu, pour 2010; je vs en dirai plus pour attrape coeur très vite quant a Liu pour l’instant , pas d’inquiétude !! bonnes fetes Sophie

  6. Hypnotique dit :

    Petite question sur Mitsouko. Quand vous dites qu’il a été créé déjà en 1905 mais lancé en 1919, est-ce qu’il portait un autre nom?
    Claude Farrère a écrit La Bataille en 1909 et la guerre a eu lieu en 1904-1905. Peut être c’est 1915 et la guerre aurait tout changé. Est-ce qu’on peut vérifier la date de la formule quelque part?
    On dit souvent que le Chypre de Coty aurait influencé Jacques Guerlain. Et si c’était le contraire?
    Claude Farrère s’intéresse particulièrement à la Turquie qu’il a visitée 11 fois à partir de 1902. Aurait-il imaginé l’histoire de Kadine?

    • Sylvaine dit :

      a hypnotique , nous avons , j’ai la preuve que nous avons lancé des chypres avant Coty , mais le chypre de Coty a vraiment été bien « marketé et bien lancé et donc a fait plus de bruit que les Guerlains! la date de création de Mitsouko , est pour moi 1919
      je ne savais pas que claude farrère avait visité la turquie aussi souvent , peut etre en a t il parlé a Jacques guerlain de cette sultanne qui a instpiré Kadine ,c ‘est fort probable , merci de cette info très intéressante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tapez votre mot-clé de recherche, et tapez sur Entrer pour rechercher