Le Blog de Sylvaine Delacourte.

Menu & Recherche

D’ hier à aujourd’hui : parfums des produits cosmétiques

Avant que Thierry Wasser n’arrive, j’ai contribué à l’amélioration du parfum des crèmes issima. En effet, à l’époque, la fragrance était  travaillée autour du parfum de la rose , mais très géranium,  » donc un peu dure », c’est chose corrigée désormais !!. Ensuite, j’ai travaillé sur le parfum de la crème Happylogy (note rose chocolat) puis sur celui de la ligne Orchidée Impériale (note florale un peu poudrée, parfum cosmétique dont je suis le plus fière !) de la ligne Success (note ambrée), de la gamme Perfect White (note rosée très transparente et propre) et des rouges a lèvres, fonds de teint (avec la signature « Météorites »), mascara le 2 de guerlain et, dernièrement, le parfum du rouge a lèvres Rouge G etc…

Je continue à travailler aux côtés de Thierry, non seulement sur le développement des parfums dits « alcooliques », mais aussi sur le développement des « parfums de cosmétiques ».

 

Il faut rappeler que Guerlain a été une marque très audacieuse, non seulement dans les fragrances, mais également dans les cosmétiques.

 …

barbe mousse

 

Fondateur de la marque en 1828, Pierre-François-Pascal Guerlain, originaire d’Abbeville, sera employé de maisons de parfumerie pour lesquelles il sillonnera la France, afin de vendre des matières premières. Ensuite, il fait ses études en Angleterre et y apprend les techniques de savonnerie dont les anglais sont passés maîtres. D’ailleurs, il importera des produits anglais avant de créer lui-même ses produits. De retour à Paris, il s’installe comme Parfumeur-Vinaigrier au 42 rue de Rivoli, au rez-de-chaussée de ce qui est aujourd’hui devenu l’Hôtel Meurice. Tout d’abord, il y vend des produits importés d’Angleterre, puis ses propres créations, eaux parfumées et produits de beauté, qui connaissent immédiatement un immense succès : savons, crèmes et pommades en tous genres, préparations pour blanchir la peau, dentifrices, parfums pour le linge et collections d’accessoires (brosses, peignes, miroirs, flacons…). Enseigne : « Parfumeur-Vinaigrier », adresse où le Tout-Paris élégant se presse !

 

Dès 1830, il est reconnu comme un véritable précurseur. Il choisit de personnaliser ses Eaux de Toilette et crée ainsi, en 1853, l’Eau de Cologne Impériale qu’il dédie à l’Impératrice Eugénie. Cette dernière lui accorde le Brevet de Fournisseur de la Cour Impériale. Le succès est immédiat et perdure encore aujourd’hui. Les Guerlain vont ensuite continuer de créer des « parfums sur mesure » pour des personnalités comme Sarah Bernard, Baudelaire, Rois et Reines…

 

Encore aujourd’hui, avec Thierry, nous assurons les « créations sur mesure », non seulement pour une clientèle du Moyen-Orient, mais aussi pour des personnalités d’Europe. Nous avons une clientèle aussi bien féminine que masculine, pratiquement à part égale!

 

D’hier à aujourd’hui

Créateur de génie, Pierre-François-Pascal Guerlain est aussi un entrepreneur audacieux. C’est ainsi qu’année après année, il n’aura de cesse de devenir le fournisseur officiel des différentes Cours Royales d’Europe, gage de notoriété et de succès.

 

En 1842, après s’être vu refuser la distribution de ses produits dans un grand magasin parisien, Pierre-François-Pascal Guerlain décide de contrôler la distribution de ses produits sur Paris.

 

Aimé Guerlain a hérité de son père le talent pour créer des parfums. Comme son père, il suivra des études de chimiste en Angleterre. Il crée de nombreux parfums, mais retenons Jicky, le «  trait de génie ».

 

Jacques Guerlain est unanimement reconnu comme l’un des plus grands nez du XXème siècle. Il n’a que 16 ans quand il crée son tout premier parfum : Ambre. Créateur de génie, il concevra près de 400 parfums. La plupart ont disparu, mais toutes ces créations, sur la première moitié du XXème siècle, montrent l’extraordinaire maturité créatrice de Jacques Guerlain. Cet amateur de musique collectionne les œuvres des impressionnistes dans son hôtel particulier parisien, mais n’est jamais aussi à l’aise que dans le secret de son laboratoire.

 

Jean-Paul Guerlain fut formé très jeune à toutes les techniques de la parfumerie dans l’usine familiale de Courbevoie où il fit un apprentissage complet. Initié et conseillé par Jacques, il prend en main la création des parfums Guerlain à la mort de son grand-père.

 

Thierry Wasser  » fils spirituel « de Monsieur Jean-Paul Guerlain : un « non Guerlain » prend les rennes de la création, même si Monsieur Jean-Paul Guerlain donne toujours son avis et intervient encore sur quelques créations.

 

 

Les cosmétiques

 

Image1 image histoire

Depuis 181 ans, Guerlain crée des produits de beauté. Le maquillage est une longue histoire : dans les toutes premières années, au 42 rue de Rivoli, Pierre-François-Pascal Guerlain vendra rapidement ses propres produits de beauté, fabriqués dans son usine de la Barrière de l’Etoile.

 

Image1 barrière etoiele

 

 

Après les premières crèmes pour adoucir, rafraîchir et embellir la peau, Guerlain crée ses premières poudres pour le teint, principalement pour la clientèle britannique de l’Hôtel Meurice. « Cold Cream », « Ladies in All Climates » rivalisent alors avec la « Poudre de Cygne », la « Poudre aux Fleurs » et « l’Alba Pulvis ». Puis, viennent les premiers fards, les premiers rouges à lèvres ou à joues. Liquides, ils sont vendus dans de petits flacons délicatement scellés, accompagnés d’une coupelle de porcelaine de Paris, afin de pouvoir les appliquer à l’aide d’un coton. « Bloom of Rose », « Rouge de Cour » ravivent les lèvres précieuses des élégantes. Au fil des années, la gamme de cosmétiques va s’agrandir et s’étoffer.

 

Dès 1840, les fards à joues solides sont présentés dans d’adorables petits mortiers en porcelaine, puis en verre décoré à l’or fin. C’est aussi le temps des fards aux noms évocateurs, « Carmin de Chine », « Rouges de Carthame », « Rouge de Damas ».

 

La « Pyrommée », créée vers 1878, va se vendre jusqu’en 1940. C’est l’ancêtre du khôl moderne, qui pouvait aussi servir à colorer les sourcils. Au tout début du XXème siècle, la gamme des rouges gras pour les joues s’enrichit du « Rose du Moulin » qui se vendra jusqu’en 1950. La « Poudre C’est Moi » sera le grand succès de l’entre deux-guerres. Parfumée à l’Iris ou à Shalimar, sa renommée franchira l’Atlantique. Elle sera ensuite parfumée à tous les grands parfums Guerlain de l’époque.

 

Guerlain peut se targuer d’être sans doute parmi les premiers, sinon le premier, à lancer un rouge à lèvres en bâton. Il lancera même un rouge à lèvres indélébile ! « Rouge d’Enfer » illustre la quête exigeante de Guerlain pour le geste de beauté, astucieux, luxueux et pratique : dès l’ouverture du capot, deux petites chaînes amènent le raisin à l’air libre. D’un simple geste, le capot se referme et escamote le rouge à lèvres. Il exprime tout ce que doit être un maquillage Guerlain : audace et qualité du produit, sensualité des textures, beauté d’un boîtier raffiné et luxueux, simplicité du geste maquillage.

rouge à lèvre

 

Secret de Bonne Femme », lancée en 1904, est une crème de jour qui s’enlève au contact de l’eau. (parfum assez proche de celui d’Après l’Ondée). Sa texture innovante, légère et fondante, réclame un savoir-faire bien particulier : il faut la battre comme une crème fouettée. Durant près de cinquante ans, elle sera donc préparée à la main. Elle ne pouvait pas voyager en avion car l’air de la crème disparaissait et on arrivait à destination avec une crème qui ressemblait à une galette !

 

En 1939, Guerlain innove encore en ouvrant le premier Institut de Beauté au monde au 1er étage du 68 Champs-Elysées (méthode du Docteur d’Aubiac) technique encore utilisée dans nos instituts du monde entier, avec « le fameux massage de  19 minutes:  pas une de moins pas une de plus, où chaque muscle sera tonifié avec 25 pressions.

 

1984 : création de Terracotta, la première poudre bronzante compacte qui connaît un succès mondial immédiat. Les Terres de Soleil existaient mais étaient d’un usage difficile pour un résultat peu naturel. Le génie de Dominique SZABO, Directrice de la création du maquillage Guerlain, fut de faire compacter une texture proche de la poudre pour le visage et de la faire appliquer au pinceau. (parfum de Chant d’Arômes). En 1997, Terracotta devient la première Poudre Bronzante Hydratante Haute Tenue. Terracotta reste, encore aujourd’hui, la poudre bronzante leader sur le marché français et international.

 

1987 voit une autre invention géniale de Guerlain : Les Météorites, la plus jolie façon de sublimer votre teint… Au lancement, ce produit crée la révolution : queue dans toutes nos boutiques, rupture de stocks, copies… Là encore, Dominique SZABO a osé et a réussi un pari plus qu’audacieux ! Ces drôles de billes colorées de toutes les couleurs (parfumées délicieusement d’un parfum très floral et poudré qui m’a inspiré(en autres ) pour la création d’Insolence) se déclineront, en 1989, sous la forme d’un luxueux boîtier rechargeable. En 1990, Les Météorites se complètent d’une gamme de Rouges à Lèvres rechargeables et, en 1991, il y aura même un vaporisateur de sac rechargeable dans lequel on pourra glisser son Samsara, son Shalimar ou son Mitsouko.

 

Le teint doré symbole d’un style de vie s’impose comme un nouveau critère de beauté.

Cen’est qu’une génération plus tard que les femmes prennent conscience du danger du soleil

HISTOIRE DES ANCIENS PRODUITS COSMETIQUES GUERLAIN

1828 La cold Cream of roses est un success: Elle procure au teint la fraîcheur la plus salutaire, adoucit la peau et lui conserve la souplesse et l’éclat. Elle est très efficace contre le hâle, les gerçures et tous les incovénients du froid et des changements de température.

1er Maquillage : Bloom of Rose

Rouge à lèvre liquide. Son emploi nécessitait 1 coupelle en porcelaine décorée à la main.

1ère Potion Pharmaceutique : 1840 Crème à la fraise pour le teint:

Pour adoucir, rafraîchir et embellir la peau. Par son usage continu, elle faisait disparaître les tâches de rousseurs. Cette crème calme aussi les irritations dues au rasoir et à la causticité des savons.

C’était le produit favori de l’impératrice Sissi qui l’utilisait pour protéger sa peau lors des randonnées équestres.

Pour les dents

Trésor de la bouche : Pour dents et gencives.

Sa pub disait : Trésor de la bouche garde les dents même gâtées

Poudre végétale pour nettoyer et conserver les dents sans abîmer l’émail

 

les premiers dépialatoires :

dépillatoire

Les 1ers soins Blanchissants

1830 Sapoceti : Savon de blanc de baleine pour blanchir et adoucir la peau. Le blanc de baleine vient de la tête du cachalot. Le blanc de baleine dissolu dans la tête du cachalot est appelé cétine. La cétine saponifiée donne l’avantage de donner un produit quasi inodore donc facilement parfumable aux différents parfums de la maison ou à des MP : Ylang Ylang, Frangipanier, Héliotrope, Verveine, Benjoin, Acacias, West end, Maréchal Duchesse, Fleur des Alpes, Huile d’amande, Miel….

 

sapocetti

Cétine saponifiée d’où le nom de sapoceti

Blanc de Perlepage 65 Blanc de perles

Crème Nivéa Pour blanchir la peau

 

Crèmes fraise nivea 001

Crème Patti pour blanchir la peau

 ET AUSSI Blanc Rachel
Poudre d’amande pour blanchir les mains

Pour les cheveux:

1830 Véritable Graisse d’ours : pour favorise la pousse des cheveux , les fortifier et prévenie la décoloration

 

page 10 la Graisse d'ours

 

 

1830Véritable Moëlle de bœuf : Pour favoriser la pousse des cheveux

1870 Crème Camphréa: contre imperfections, points noirs

Pub : Belle comme la poupée de votre enfance

1878 Baume de la ferté pour les lèvres à l’origine prévu pour les mamelons ensuite precrite pour soigner crevasses et lèvres gercées.

 

 

page 11 Le Baume de la ferte

baume De La Ferté contient du  Benjoin et destanins d’un Bordeaux spécial qui était à l’époque aussi servi au restaurant d’entreprise de la société.

les tanins de bordeaux et benjoin sont antiseptiques et cicatrisants

1904 Secret de Bonne Femme

page 12 Secret de bonne femme

Cette Crème pour le visage était une crème fouettée à la main, elle est alors légère et fondante mais tel un soufflet, elle ne voyage pas bien du tout. Elle est vendue dans un pot en verre bleu avec un bouchon en étain.

 

Cette crème est parfumée aux notes florales et poudrées d’après l’ondée

Elle sera vendue jusqu’en 2001

1921 Poudre aux ballons

1923 Stilboïde

C’est une brillantine liquide qui permet de lustrer, faire briller et fixer les cheveux.

nous avons eu également des gominas solides.

Elle était parfumée aux parfums de la maison : Jicky, Heure bleue, fleur de feu, Sous le vent, L’eau Hégémonienne

stilboïde

1925 Poudre c’est moi

Elle était parfumée à Shalimar et est aujourd’hui parfumée au parfum météorite (poudré violette)

1930 Crème au citron : crème hydratante au parfum hespéridé

page 13 Crème au Citron

 

1936 1ère Gamme solaire

Huile pour brunir

Crème de jour contre le soleil et les taches de rousseur

1950 Emulsion d’Ambroisie : 1er sérum anti-Age

1952 Crème super nourrissante n°2

Régénérante, hydratante, agit en profondeur. Elle revitalise les tissus, rajeunit la peau, prévient des rides et les atténue.

1959 Crème hydratante pour le corps

Elle laisse la peau nette et souple et délicatement parfumée à Shalimar, Heure Bleue, Ode…

1960 Les 1ères collections maquillage apparaissent

Guerlain créé la base maquillage hydratante qui conserve la fraîcheur de la peau

1984 Terracotta :

Poudre soleil parfumée à Chant d’arômes

1986 Poudre météorites

Parfumée au parfum météorites : parfum proche de celui d’après l ‘ondée ,  en plus fruité

Peau Blanche ou peau dorée par le soleil?

Le teint de porcelaine est synonyme de raffinement depuis la nuit des temps (Les premières traces de l’usage de poudres blanchissantes se situent vers 2500 avant JC)

Puis il y a rupture dans les années 1930 : année des congés payés. Une nouvelle mode apparaît : celle du bronzage. (correspond à la sortie de la 1ère gamme solaire chez Guerlain en 1936 : huile pour brunir…)

 
1992 Guerlain renoue avec la tradition des soins blanchissants (ligne whitening care pour le japon)

1998 Whitening Process

2000 Issima Perfect White

2005 Perfect White C : Résiste aux UV mais aussi à l’ensemble des stress externes et internes (Climat

 

et bien d’autres gamme, comme Odelys, Ultra sport,   et ensuite la prestigieuse gamme Issima etc

Sylvaine Delacourte

Nez, parfumeur, passionnée par Guerlain.

Articles liés

Parfums d’été ! premier jour d’automne

Déjà l’automne , adieu l’été ! pour prolonger les beaux…

REPONSES AU QUIZZ

tCULTURE 1Q : En quelle année fut créé le première parfum…

Quizz

Pour s’amuser , pour s’enrichir , je vous propose un…

7 Discussion to this post

  1. Wim Janssens dit :

    Bien que je le lisais, j’ai flairé mes pots de Happylogyy, Orchidée Impériale et des autres cosmétiques de Guerlain.

    Quelle expérience fantastique de le faire pendant que vous lisez les notes utilisées dans ces produits.!

    l est bien vrai que l’application de soins de la peau et des cosmétiques Guerlain est une expérience qui ouvre tous les sens. La texture, l’odeur , l’emballage – il crée un rituel qui est plein de pureté et de luxe -.

    Je me souviens encore très bien la première fois que j’ai acheté le « Issima Lotion d’Iris Purifiante » et le «Issima gel nettoyant moussant de rosée ». J’associe toujours le odeur de celui-ci avec mes vingt-cinq ans, lorsque j’ai utilisé ces produits.
    C’était un rituel floral, et j’ai vraiment apprécié que, jour après jour, heure après le temps. Ce fut la domination de l’atmosphère dans ma salle de bain, l’odeur de Issima! Jusqu’à aujourd’hui, j’ai plaisir à utiliser des produits des soins par Guerlain.
    J’ai même associé « Acqua Allegoria Pivoine » avec les produits de beauté. Si semblables, que j’ai même utilisé dans sur mon oreiller la nuit, pour le rituel continue … .

    Ce que j’admire vraiment chez vous, Sylvaine, c’est votre connaissance, passion et créativité. Vous êtes capable de mettre tant de passion dans vos projets qui sont toujours des pièces d’art.
    Je n’étais pas conscient du fait vous avez été impliqué dans des projets concernant les soins, et quand j’ai senti mes produits, il ya un moment, j’ai réalisé que ce sont des réalisations magnifiques!

    La femme que j’admire pour qui elle est – sa passion pour l’art de la parfumerie, et la dévotion à l’héritage Guerlain – m’a surpris encore!
    Du moment que j’ai découvert Guerlain, et est tombé en amour avec elle, je savais qu’il avait quelque chose de spécial. Et beaucoup de c’est grâce à l’un de ses plus grands admirateurs.

    Et c’est vrai que vous Sylvaine!

  2. J’adore les odeurs cosmétiques, la fleur d’oranger, le mimosa, les notes poudrées, baumées, musquées.

    Les crèmes ont aussi l’avantage de parfumer d’une manière délicate et vraiment subtile.

    J’imagine davantage de « parfums-crèmes » à l’avenir…

    Amitiés

  3. Guffroy dit :

    Ouah…quel bonheur de te lire,à chaque fois je me retrouve quelques années en arrière au cinquième étage du 68 Ave des Champs Elysées ou tu m’étais apparue telle une fée…et si on m’avait dit qu’un jour nous serions amies, je n’aurais pas osé le croire…je rejoins les derniers commentaires fait par Wim et je suis tout à fait d’accord avec lui:Quelle passion et quel Amour de la marque et du parfum intact depuis le début …Je ne savais pas pour le parfumage des cosmétiques et j’ai un faible pour le parfum de « l’Orchidée Impériale » je pense aussi que c’est un des plus réussi chez GG mais aussi dans l’univers des cosmétiques.Une fois de plus Bravo l’artiste!
    Une fan de toi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tapez votre mot-clé de recherche, et tapez sur Entrer pour rechercher