Menu & Recherche

A Propos

Une femme qui a tracé à l’encre de l’expérience un itinéraire tout en courbes, un parcours tout en S… Sculpter, Savoir, Sentir et presSentir… Sylvaine Delacourte.

Sculpter les traits, dessiner les couleurs du visage, Sylvaine farde, estompe, souligne… Maquilleuse dans le feu électrisant des podiums… Elle choisit bientôt l’ombre studieuse d’une école d’esthétique pour transmettre son savoir. Savoir-faire et faire savoir.

Besoin de défi, envie d’une énergie stimulante, d’un travail d’équipe fondé sur une passion commune, Sylvaine postule auprès des marques, entre chez Guerlain. La formation internationale soin et maquillage est son dada mais ne deviendra pas son train-train…

Sylvaine garde en mémoire la rencontre qui lui fit pousser la porte du 68 avenue des Champs Elysées… L’heure Bleue. Senti dans le sillage d’un passage, puis porté chaque jour de l’année… Avant de devenir sa signature, ce parfum fut l’entremetteur de son alliance avec Guerlain.

Sylvaine désire tout connaître du parfum. Comme alors, le savoir de la maison est encore un trésor diffus, Sylvaine sera formée à l’ISIPCA en échange d’une promesse: embrasser, à son retour, toute l’essence de la marque et l’insuffler dans des outils pédagogiques capables, à travers le monde, de raconter Guerlain.

Pari tenu: profondément bouleversée par sa découverte du monde des odeurs, après deux années de cours intensifs et presque particuliers, Sylvaine s’attelle à la tâche et construit un solide parcours qui, en trois fois trois jours, initie à l’exception, à l’excellence Guerlain .

Jean-Paul Guerlain veut rencontrer celle qui sait parler de sa maison. Ce déjeuner privé qui commence par « Alors ma petite » et se termine par « Désormais vous travaillerez avec moi », va imprimer un nouveau virage à l’itinéraire de Sylvaine.

Changement de cap mais pas d’horizon. Troquant formation contre création, Sylvaine devient la femme de l’ombre qui, sans contrarier le créateur, va chercher à l’amener au plus bel équilibre, à la plus belle harmonie. Le dialogue nécessaire entre le parfumeur et son associée dans la création nécessite de mettre des mots, de donner aux odeurs une consistance littéraire. Ce champ lexical fleurit au fur et à mesure des collaborations et imprime l’esprit et le cœur de Sylvaine de l’Héritage Guerlain. Héritage qu’avec un brin d’Insolence elle fera vivre.

Sentir et pressentir… Ce don que Sylvaine a mis au service de l’évaluation auprès de Jean-Paul Guerlain va bientôt devenir le gouvernail de la création parfum. Les sens en éveil, sa curiosité aiguisée par les voyages, les rencontres, les expériences, Sylvaine cultive une intuition qu’elle sait transformer en certitude puis en succès.

Associant des talents extérieurs Sylvaine fera naître L’Instant, Insolence, les Aqua Allégoria, la collection l’Art et la Matière. Insolence d’un itinéraire qui n’est autre que l’Allégoria de la passion. Passion dans laquelle chaque Instant est vécu pour l’Art, celui de transformer la Matière en émotions.

Exemple à poursuivre… Tracer des S donne de la Saveur au Savoir !

Expérience à suivre… Sylvaine nous partage la richesse de sa connaissance et de son intuition sur son blog.

Marie-Sybille Gambert.

Tapez votre mot-clé de recherche, et tapez sur Entrer pour rechercher